Microsoft a équipé son nouveau navigateur web d'un gestionnaire de mots de passe. Se voulant facile  d'utilisation, il a une option pour synchroniser les identifiants et les mots de passe avec ses autres appareils... à condition d'accepter que ces données soient transférées sur les serveurs de Microsoft.

C'est donc le 29 juillet prochain que Microsoft sortira Windows 10, après plusieurs années de développement. Mais alors que la date fatidique se rapproche, l'entreprise américaine n'en a pas encore fini avec son système d'exploitation. Des mises à jour seront encore proposées jusqu'au lancement et même au-delà, avec la publication régulière de correctifs et la sortie des "service packs".

Pour l'heure, Microsoft a diffusé cette semaine une nouvelle version technique de Windows 10. Portant le numéro 10147, elle apporte en particulier un gestionnaire de mots de passe dans Edge, qui est le nouveau navigateur du groupe (et qui remplacera, à terme, Internet Explorer). Et celui-ci a un fonctionnement vraiment très simple, comme le montre la petite animation publiée sur le site Neowin.

SIMPLICITÉ D'UTILISATION

Situé dans les réglages avancés des paramètres, le gestionnaire sert à mémoriser l'identifiant et le mot de passe du site en cours d'affichage. Une fois que ces informations sont renseignées et enregistrées dans Edge, les données de connexion seront automatiquement inscrites dans les champs adéquats lorsque l'internaute cliquera sur le bouton "s'identifier" (ou équivalent).

Ces informations, une fois ajoutées, peuvent être modifiées, copiées dans le presse-papier, affichées ou supprimées. Il y a aussi une option pour synchroniser les données de connexion avec ses autres appareils. Dans l'animation, la case est déjà cochée. Par contre, on ne voit aucun mot de passe maître en action (ce qui ne veut pas dire qu'on ne peut pas en définir un) pour protéger l'accès aux mots de passe dans Edge.

SYNCHRONISATION AVEC MICROSOFT

Attention, par contre. Ce "trousseau de clés numérique" est susceptible d'être synchronisé avec les serveurs de Microsoft. Dans sa déclaration de confidentialité, la société américaine explique en effet que "lorsque vous vous connectez à Windows grâce à un compte Microsoft, Windows synchronise certains de vos paramètres et de vos données avec les serveurs Microsoft".

Sont concernés les favoris du navigateur, l'historique, les sites web déjà visités, les noms et les les mots de passe pour la sauvegarde de vos applications, sites web, bornes portables et réseaux WiFi. La désactivation du transfert vers les serveurs du groupe est toutefois possible via la section "Comptes de Paramètres / Paramètres de synchronisation".

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés