Qu'est-ce que ça fait, de porter une Apple Watch au poignet du matin au soir ? Réponse avec le Wall Street Journal.

Alors qu'à peu près toute la presse spécialisée publie ses tests de la montre connectée d'Apple, le Wall Street Journal s'est amusé à mettre en scène la vie d'un utilisateur de l'Apple Watch, du réveil jusqu'au coucher. L'une de ses journalistes a ainsi filmé sa vie quotidienne (arrangée pour l'occasion avec des comédiens improvisés) telle qu'elle est modifiée par le port de la montre. L'impression laissée n'est pas des plus flatteuses pour Apple, même si l'on sent bien une pointe de mauvaise foi, en particulier dès le début de la vidéo lorsqu'elle met du dentifrice sur l'écran en voulant consulter une notification (ce qui peut toutefois arriver lorsque l'on est mal réveillé).

Parmi les critiques : l'impossibilité de prendre sa douche avec la montre, l'interface de navigation très difficile à utiliser avec précision et rapidement agaçante, la sensation gênante d'être presque physiquement relié aux collègues qui partagent leur battement du coeur avec elle, le flot incessant de notifications, le côté étrange d'avoir à parler à sa montre en public pour répondre à un message, l'autonomie insuffisante pour tenir une journée normale sans subir le mode d'économie d'énergie, …

Au final, sa journée est effectivement altérée par le port d'une Apple Watch. Mais pour le meilleur ? Pas sûr.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés