La base de données des CD (CDDB) entretenue par Gracenote est utilisée par la plupart des logiciels qui permettent de lire de la musique sur un ordinateur. Elle permet de détecter le CD entré et d’afficher la liste des morceaux avec l’ensemble des informations souhaitées par l’utilisateur : nom du disque, nom de l’artiste, nom des chansons, durée, année de production, etc. Mais il manquait encore un élément très demandé, les paroles.
Ce sera corrigé d’ici la fin de l’année puisque Gracenote annonce avoir conclu tous les accords nécessaires avec 47 éditeurs de musique pour proposer le service à ses clients. Les producteurs devraient être rémunérés à proportion des recettes, avec un minimum garanti. En échange, Gracenote a reçu une garantie de la part des maisons de disques. Dès que le service de Gracenote sera disponible, ces dernières s’engagent à exiger la fermeture des sites qui proposent illégalement des paroles de chansons sur Internet. Tout se paye.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés