Et si le principal problème esthétique des Google Glass était désormais leur manque de symétrie ? Numerama a réalisé des montages pour vérifier si, parfaitement symétriques, les lunettes de Google ne seraient pas moins perturbantes à regarder.

Alors que l'on peut croire que la beauté et donc l'attirance se détermine selon des critères culturels, ce qui est en partie vrai, les scientifiques ont établi à travers différentes recherches que l'animal humain était en réalité guidé par des critères purement mathématiques, ou plutôt géométriques. L'homme et la femme sont davantage attirés par les individus qui présentent une meilleure symétrie du visage, et les proportions les plus harmonieuses. Une femme est ainsi jugée plus belle lorsque la distance entre ses deux pupilles est tout juste inférieure à la moitié de la largeur de son visage d'une oreille à l'autre, et que la distance entre les yeux et la bouche est tout juste supérieure au tiers de la hauteur du visage entre la ligne des cheveux et le menton.

Ne sortez pas votre décimètre lors d'une réunion de speed dating, le cerveau se charge de tous les calculs sans même que l'individu s'en aperçoive. En 2008, un concours de beauté a été organisé en Grande-Bretagne, avec 8 000 candidates. Les chercheurs ont ensuite démontré que la jeune femme jugée la plus belle avait les proportions faciales les plus parfaites, et un visage parfaitement symétrique.

L'absence de symétrie peut aussi être un atout, voire même être recherchée lorsque l'on veut se faire remarquer. La symétrie n'est pas seulement une affaire de beauté, c'est aussi une affaire de discrétion. Or justement, l'une des critiques faites aux lunettes connectées Google Glass est qu'elles se remarquent trop, et surtout qu'elles perturbent celui qui regarde la personne qui porte ces lunettes.

Les nouvelles montures des Google Glass améliorent leur esthétique, mais pas encore assez. La faute peut-être à leur manque de symétrie, provoquée par l'écran et la caméra présents exclusivement sur le verre droit.

Seraient-elles plus discrètes, et donc plus facilement acceptées en société, si elles étaient parfaitement symétriques ? Pour le vérifier, nous avons réalisé ces montages. Il nous semble que la réponse est "oui", mais donnez-nous votre avis.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés