Google sera-t-il bloqué au Pakistan à cause de certaines vidéos publiées sur YouTube et jugées blasphématoires par les autorités du pays ? Le nouveau ministre en charge des télécommunications a envisagé cette possibilité, qui pourrait être décidée en dernier ressort. Islamabad souhaite obtenir le retrait de toutes les séquences ayant trait à l'Innocence des musulmans, une vidéo anti-Islam.

À plusieurs reprises par le passé, les autorités pakistanaises ont ordonné le blocage temporaire de YouTube après avoir découvert des vidéos jugées blasphématoires envers l'Islam. En la matière, l'une des dernières actions du pays contre la plateforme d'hébergement américaine concerne l'Innocence des musulmans, un pamphlet contre l'Islam.

Jusqu'à présent, les autorités pakistanaises concentraient leurs efforts sur YouTube. Mais selon le Times of India, elles seraient désormais prêtes à durcir leur politique en s'attaquant directement à la maison-mère du site de vidéos, à savoir Google. Islamabad espère ainsi forcer la firme de Mountain View à reconsidérer sa politique en matière de retrait et l'obliger à retirer les vidéos incriminées.

Cette mesure serait toutefois prise en dernier ressort, si les négociations avec le groupe américain se retrouvent dans une impasse, est-il précisé. Le problème, c'est que la politique de Google sur ce sujet est clair : pas de suppression. Le seul pas que Google peut faire est de procéder à un géoblocage des vidéos afin qu'elles ne puissent pas être visionnées depuis le Pakistan.

Dans ces conditions, il est probable qu'on assiste dans les prochaines semaines ou les prochains mois à la censure des services du moteur de recherche au Pakistan. Les précédentes requêtes formulées par ce pays ou par d'autres ont en effet été rejetées, Google s'abritant derrière le principe de la liberté d'expression et le règlement de la communauté de YouTube.

"Nous encourageons la liberté d'expression et défendons le droit de chacun à exprimer des points de vue peu populaires. Mais nous n'autorisons pas les discours incitant à la haine, qui attaquent ou rabaissent un groupe en raison de […] la religion. Tout ce que vous verrez ne vous plaira peut-être pas. […] Certains contenus sont susceptibles de vous choquer. "

Si vous pensez qu'ils sont contraires à nos conditions d'utilisation, cliquez sur 'Peut offenser'. Si la vidéo n'est pas contraire à notre règlement, cliquez simplement sur une autre vidéo. Pourquoi perdre votre temps à regarder des vidéos que vous n'aimez pas ?", écrit le groupe américain. Et la constitution d'un nouveau gouvernement au Pakistan ne devrait pas changer la donne

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés