Nokia a présenté lundi deux téléphones à très bas coût. Le Nokia 105 est un téléphone à l'ancienne, sans Internet, vendu 15 euros seulement. Pour 65 euros, le Nokia 301 propose un écran plus grand (non tactile), et une connexion Internet en 3,5G.

Besoin d'un téléphone qui ne sert essentiellement qu'à téléphoner ? Nokia revient aux sources avec un téléphone d'entrée de gamme des plus basiques, qui tire partie des progrès immenses réalisés par l'industrie depuis les années 1990. Dévoilé ce lundi au Mobile World Congress de Barcelone, le Nokia 105 propose un bon vieux clavier physique (mais en un seul morceau pour éviter l'encrassement), un écran couleur 1,45", un module FM pour écouter la radio, et quelques applications à l'ancienne comme une calculatrice, ou le fameux jeux Snake. 

Vendu 15 euros seulement, le téléphone dispose d'une batterie 800 mAh qui offre 35 jours d'autonomie en veille selon Nokia, et 12,5 heures d'autonomie en conversation continue. 

Le constructeur finlandais a également présenté son Nokia 301, vendu 65 euros, qui propose un écran QVGA  2,4", un appareil photo 3,2 Mégapixels avec flash, et un semblant de connectivité Internet avec le support des réseaux 3,5G, une application Mail, et une application Nokia Xpress qui permet de naviguer sur Internet avec un contenu compressé à 90 % grâce à l'utilisation d'un proxy.

Il dispose d'une batterie de 1200 mAh, ce qui permettrait d'assurer plus d'un mois d'autonomie en veille, 20 heures en conversation 2G, et 6 heures en 3G.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos