Google ne développera aucune application pour Windows 8 et Windows Phone 8 dans l'immédiat. L'entreprise explique que leurs utilisateurs sont encore rares et que cela ne vaut pas le coup de mobiliser des ressources. Une décision qui est également stratégique, car Windows Phone 8 bénéficie d'un plan commercial similaire à celui opté par Google pour Android, rendant l'OS menaçant.

Google ne fera pas le moindre effort pour Microsoft. Au cours d'un entretien accordé à V3, l'un des cadres de la société californienne a expliqué que le succès mesuré des nouveaux systèmes d'exploitation Windows 8 et Windows Phone 8 ne justifiait pas pour l'instant de mobiliser des ressources pour engager le portage de ses applications et services. Google préfère plutôt se concentrer sur Android et iOS.

"Nous n'avons aucun projet pour développer des applications Windows. Nous faisons très attention où vont nos investissements et ceux-ci iront là où les utilisateurs se trouvent", a expliqué Clay Bavor, en charge des applications chez Google. Or, les usagers "ne sont pas sur Windows Phone ou Windows 8" a-t-il relevé. Ils sont sur les OS précédents de Windows, et surtout sur Android et iOS.

Google n'a donc pas envie de perdre son temps avec des plates-formes dont le succès auprès du grand public reste à démontrer. Cependant, cette position n'est pas définitive. S'il s'avère que Windows 8 devient un système d'exploitation de première importance, alors Google adaptera ses produits et ses logiciels à l'interface graphique si particulière de l'OS. Idem pour Windows Phone 8.

En attendant un changement de tendance, le groupe va continuer de concentrer ses efforts sur les mobiles. Si Android sera bien sûr chouchouté par le géant de Mountain View, puisqu'il s'agit de son OS, l'entreprise continuera de travailler sur iOS. La sortie de l'application Google Maps en est la preuve la plus éclatante. La plate-forme d'Apple est très répandue et Google ne peut se couper d'une base aussi vaste.

Une décision pas uniquement motivée par des considérations financières

Si Google a décidé d'ignorer pour l'instant Windows 8 et Windows Phone 8, ce n'est peut-être pas seulement pour des considérations financières. C'est probablement un choix stratégique, dans la mesure où la stratégie commerciale de Microsoft dans le mobile est similaire à la sienne. En effet, Microsoft invite tous les constructeurs à opter pour Windows Phone 8 pour animer leurs appareils.

C'est exactement la stratégie de Google pour Android. Or de ce point de vue, Windows Phone 8 est plus menaçant que iOS, qui ne se trouve finalement que sur les appareils conçus par Apple. Certes, la firme  de Cupertino a une part de marché très conséquente, mais cela reste un marché spécialisé et hermétique au contraire de Windows Phone 8 qui veut se répandre sur un maximum de terminaux.

Google a donc tout intérêt à rendre Windows Phone 8 inintéressant, notamment en disant qu'il ne compte rien développer dans l'immédiat, afin de faire réfléchir ceux qui pourraient être tentés par l'OS mobile de Microsoft. Car quoi qu'on en dise, certains produits du groupe à l'image de Gmail sont très utilisés. Leur absence est ainsi un argument en défaveur de la plate-forme.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés