Le grand public est prévenu : les forfaits 4G seront plus chers que ceux actuellement proposés par Orange dans la gamme 3G. Dans une interview, le PDG de l'opérateur a indiqué que la grille tarifaire n'est pas encore définitivement arrêtée, mais qu'un supplément de prix est au programme.

Lors de sa grand-messe, Orange a livré des informations supplémentaires concernant le calendrier de déploiement de la 4G en France. Si les professionnels peuvent accéder, dans certaines conditions, à la nouvelle génération des standards pour la téléphonie mobile dès aujourd'hui, le grand public devra patienter encore quelques mois : les premières offres ne seront disponibles qu'à partir de février 2013.

Quelle sera la grille des forfaits 4G proposés par Orange ? Il est évidemment encore un peu tôt pour le dire, les arbitrages sur ce sujet n'ayant pas encore été tous prononcés. Mais dans une interview donnée mercredi au Figaro, le directeur général d'Orange, Stéphane Richard, a donné la tendance : les forfaits 4G seront globalement plus chers que ceux que l'opérateur propose aujourd'hui.

"Les prix ne sont pas encore fixés dans le détail mais il y aura un supplément de prix", a-t-il confié, justifiant cette évolution à la hausse par la nouvelle expérience que va offrir la 4G. "Il me semble normal de proposer à nos clients un prix plus élevé pour une expérience utilisateurs absolument incomparable". Et cette nouvelle expérience, il faut la financer.

"Quand nous les interrogeons [les clients, ndlr], ils nous disent certes, que le prix est important. Mais une grande majorité est prête à payer un peu plus que les montants très bas des forfaits actuels pour avoir le meilleur service et des innovations". D'ailleurs, Stéphane Richard a rappelé que l'accès au réseau H+, intermédiaire entre la 3G et 4G, entraîne un surcoût de 5 euros sur le forfait mensuel.

La position de Stéphane Richard sur le prix de la 4G proposé au grand public n'est pas isolée. Le  président de la ­FFT, Pierre Louette, (aussi directeur général adjoint et secrétaire général du groupe France Télécom Orange) partage le même point de vue. Si de multiples leviers existent, des offres 4G chères permettent de soutenir l'investissement dans les infrastructures et le déploiement des réseaux en très haut débit).

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés