Un an après son lancement, le label PUR est apposé aujourd'hui sur 56 offres en ligne. Les premières plates-formes ayant décroché le label l'an dernier ont commencé à entreprendre les démarches nécessaires pour obtenir son renouvellement. Dernièrement, la Hadopi a donné son feu vert aux demandes de Deezer, VOD Mania et Zaoza.

Quelque peu tombé dans dans l'oubli suite à l'arrêt de sa campagne de promotion, le label PUR (Promotion des Usages Responsables) continue d'être attribué de temps à autre aux plates-formes proposant des contenus culturels en ligne respectueux du droit d'auteur. 56 offres sont aujourd'hui référencées et les demandeurs historiques du label renouvellent leur demande.

C'est le cas de Deezer, qui a été l'un des premiers services à déposer sa demande de labellisation. La Haute Autorité pour la diffusion des oeuvres et la protection des droits sur Internet a accordé jeudi le label PUR au site d'écoute de musique à la demande en streaming, ainsi qu'à VOD Mania et Zaoza. Dix autres services ont obtenu le renouvellement de leur label au cours de l'été, dont Orange Music Score et Universal Music.

À compter de sa publication sur le site de l'Hadopi, le label est attribué pour une période d'un an. Le service est ensuite référencé sur le portail dédié PUR. Le site a d'abord pour ambition de proposer aux internautes une liste de services ne présentant pas de risque au regard de la riposte graduée, qui ne frappe de toute façon que les échanges illicites qu'elle repère sur les réseaux P2P.

"Le label PUR vous aide à y voir plus clair : le public a l'assurance que les plates-formes qui apposent le label proposent des contenus en ligne respectant les droits des créateurs. […] Ainsi les internautes sont assurés de pouvoir profiter des œuvres qu'ils aiment en toute quiétude", affirme le site web, dont la visibilité auprès du grand public paraît pour le moins limitée.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés