S'il croyait à la numérologie, Microsoft se méfierait probablement du nombre 8 pour ses prochains produits... 14 ans après le plantage de Windows 98, c'est Windows 8 sous la tablette Surface qui a planté en pleine présentation publique.

Les vieux combattants qui ont connu l’époque de Windows vs Macintosh se souviennent du magnifique « écran bleu de la mort » (ou « Blue Screen of Death ») qu’avait eu Bill Gates lorsqu’il a présenté pour la première fois Windows 98. La scène est restée gravée dans les mémoires, avec le rire gêné du fondateur de Microsoft, qui avait su trouver le bon mot pour dédramatiser l’évènement : « ça doit être pour ça que nous ne livrons pas encore Windows 98 ». En réalité, les utilisateurs de Windows auront tous connu ces plantages, même avec la version finale (en 2006, une fois le problème presque définitivement réglé, Microsoft avait décidé d’offrir un écran bleu à télécharger pour les nostalgiques).

14 ans plus tard, Microsoft est victime de la même malédiction, cette fois avec sa tablette Surface sous Windows 2008. On peut admirer l’effort de Steven Sinofsky, le président de la division Windows de Microsoft, qui tente de masquer le problème en faisant comme si de rien n’était… jusqu’au moment où il n’a plus d’autre choix que d’aller chercher une autre tablette :

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos