La sortie de Google Drive semble plus imminente que jamais. Plusieurs indices sont apparus ces derniers jours laissant entendre l'arrivée du service de stockage de Google la semaine prochaine. Google Drive devrait proposer notamment un espace de stockage gratuit de 5 Go.

C’est devenu au fil des ans une vraie arlésienne. Évoqué dès février 2009 au détour du code source d’un fichier JavaScript, Google Drive verra-t-il le jour cette année ? Trois ans après l’apparition des premiers indices sur le net, le site américain The Next Web affirme que la sortie du service de stockage du géant de Mountain View est imminente. Elle aurait même lieu la semaine prochaine.

D’après les informations obtenues par l’intermédiaire d’un partenaire de Google, Google aurait l’intention de lancer son service avec un stockage en ligne gratuit de 5 Go. De cette façon, l’entreprise américaine surclasserait l’offre gratuite de Dropbox, l’une des références en la matière, qui se contente de proposer 2 Go aux utilisateurs ne souhaitant pas payer.

Toujours d’après The Next Web, Google prévoit de lancer simultanément son service de stockage sur les quatre principaux systèmes d’exploitation, à savoir Windows, Mac, Android et iOS. Le site principal devrait être accessible sur Drive.Google.com (inactif pour le moment). De son côté, TechCrunch indique avoir avoir mis la main sur l’application destinée à Mac OS X.

Celle-ci n’a pas permis au site américain de faire grand chose, dans la mesure où l’application a finalement indiqué que Google Drive n’a pas encore été activé pour le compte. Cependant, l’existence de l’application a au moins prouvé la réalité de Google Drive. Reste désormais à savoir si les informations obtenues par The Next Web sont justes.

Sur le papier, Google Drive aira pour rôle de permettre le stockage à distance de divers contenus (photos, vidéos, documents, pistes musicales) afin de pouvoir y accéder depuis n’importe quel appareil validé par le propriétaire du compte Google Drive. Aucune certitude en revanche quant à la taille maximale autorisée par fichier. Elle devrait être cependant beaucoup plus élevée que la limite imposée par Gmail (25 Mo).

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés