Rdio veut percer en Europe. Déjà présent dans quatre pays, le service de streaming veut s'étendre à l'ensemble du Vieux Continent d'ici la fin de l'année. La compétition s'annonce très rude, Spotify et Deezer étant déjà très bien implantés en Europe.

Cap sur l’international. Après s’être implanté en Amérique du Nord au cours de l’été 2010, le service d’écoute de musique en streaming Rdio compte bien s’imposer en Asie et en Europe. La plate-forme est d’ailleurs déjà accessible dans quatre pays européens (Allemagne, Danemark, Espagne, Portugal) et projette de s’étendre à l’ensemble du continent d’ici la fin de l’année.

Le développement de Rdio sur le Vieux Continent ne sera clairement pas une partie de plaisir. La compétition dans le secteur de la musique en streaming est en effet particulièrement vivace, et deux acteurs en particulier concentrent à eux seuls une très grande majorité d’auditeurs. Il s’agit de Spotify et Deezer, qui ont eux aussi des ambitions internationales très fortes.

Un obstacle qui n’effraie évidemment pas Scott Bagby, dont la responsabilité est justement de conduire l’expansion internationale de Rdio. « Le secteur du streaming est encore balbutiant. Le grand public n’est pas vraiment familier avec tout cela. Il y a un immense espace pour croître« , a-t-il assuré à Paid Content. Selon l’IFPI, seuls 13,4 millions d’internautes dans le monde sont abonnés à un service de streaming.

Rdio propose deux formules payantes. La première, facturée 4,99 dollars par mois, offre un accès web à un catalogue riche de 12 millions de titres. La seconde, proposée à 9,99 dollars mensuels, comprend en plus un accès mobile et une solution de stockage.

Rdio a été créé par Janus Friis et Niklas Zennstrom, qui sont les fameux créateurs de KaZaA. Alors que la création du logiciel de peer to peer les a mis dans de mauvaises dispositions avec l’industrie du disque, les deux hommes sont depuis revenus dans le marché de la musique en ligne avec de meilleures intentions à l’égard des majors. Ils sont aussi les créateurs de Skype et de Joost.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés