Yahoo Japan a annoncé jeudi qu'il lançait un portail pour téléphones mobiles sur lequel il vendra des contenus de divertissement et d'information.

L’industrie du disque le sait sans doute mieux que quiconque, il est beaucoup plus facile de monétiser le téléphone mobile que l’Internet de nos bons et loyaux ordinateurs personnels. Plus proche du modèle économique du minitel, il permet de faire payer l’utilisateur pour l’essentiel de ses actvitités. Rien de surprenant donc à ce que Yahoo se lance dans les portails mobiles dans cet empire de la mobilité qu’est le Japon.

En partenariat avec 59 fournisseurs de contenus, les clients du portail mobile de Yahoo Japan pourront acheter entre autres des jeux-vidéo, des sonneries, ou des articles de presse. Informations et divertissement, tout est monayé. Et contrairement au modèle Internet où Yahoo finance essentiellement ses contenus par la publicité, le géant américain trouvera ici bénéfices grâce aux commissions sur les ventes.

La filiale japonaise de Yahoo ne prévoit pas de sortir la même chose pour ses fidèles internautes avant l’année prochaine.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés