2011 aura bien été l'année où le secteur des tablettes numériques a décollé. Les premiers relevés des instituts spécialisés montrent que plus de 70 millions de ces appareils ont été livrés au cours des douze derniers mois. Une tendance qui se retrouve également en France, dans des proportions plus limitées.

Les constructeurs peuvent se frotter les mains. Le marché des tablettes numériques est en plein boom, comme en témoigne le volume des livraisons effectuées l’an dernier. Les statistiques établies par le cabinet américain DisplaySearch soulignent en effet la part croissante que prennent ces appareils dans le secteur des équipements nomades. Au point de bousculer les ventes de PC portables.

Les observateurs ont été nombreux ces dernières années à considérer 2011 comme l’année où les ardoises tactiles allaient enfin se démocratiser. Si les ordinateurs portables continuent de peser très lourd (285,4 millions d’unités écoulées), les iPad, Galaxy Tab et Kindle Fire ont dépassé de leur côté le cap des 70 millions (72,7 millions plus exactement).

La dynamique est en tout cas clairement du côté des tablettes, puisque DisplaySearch constate une croissance de 256 %, là où les ordinateurs portables atteignent 31 %. Des chiffres qu’il convient toutefois de nuancer, car les ordinateurs portables sont déjà largement répandus chez les consommateurs, à la différence des tablettes tactiles, qui ont pour elles l’attrait de la nouveauté.

La France n’est évidemment pas épargnée par cette tendance. Au début de l’année 2011, l’institut GfK avait relevé la vente de plus de 435 000 tablettes tactiles au cours de l’année 2010, essentiellement des iPad d’Apple et des Galaxy Tab de Samsung. Pratiquement un an plus tard, ce seuil est désormais atteint en l’espace d’un mois, même si l’effet Noël joue beaucoup, à en croire les derniers relevés de GfK.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés