Les deux géants américains HP et Dell seront parmis les plus touchés par les impacts des intempéries en Thaïlande. En effet, le pays produisant 40 à 45% des disques durs utilisés dans le monde, c'est tout le secteur de l'informatique qui est touché par la pénurie.

Nous avons déjà évoqué les conséquences qu’ont les intempéries thaïlandaises sur la totalité du secteur informatique. En effet, le pays produit 40 à 45 % des disques durs utilisés dans le monde et, sans ce composant, les autres maillons de la chaîne ne peuvent fonctionner. Ainsi, Intel s’est déjà préparé à connaître des difficultés mais la firme ne sera pas la seule à être impactée.

Le cabinet Trefis a publié une étude montrant quelles seraient les conséquences pour différents fabricants d’ordinateurs. D’après cette étude, les constructeurs seraient, en effet, en première ligne de cette pénurie et pourraient perdre jusqu’à 5 à 6 milliards de dollars sur cette fin d’année.

Le numéro 1 des ordinateurs personnels, HP, pourrait même perdre 1,1 milliard à lui tout seul. Dell pourrait également être fortement touché car son activité PC représente une grande part de son chiffre d’affaire, là où ses concurrents sont plus diversifiés.

Cette pénurie devrait encore impacter le secteur pendant le premier trimestre de 2012, et ses effets pourraient se faire sentir jusqu’à la fin du premier semestre. D’ici là, il sera plus compliqué de trouver certains modèles en magasin et les prix seront plus élevés qu’avant les innondations.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés