A l'occasion du lancement de l'IdeaPad U300S en Chine, Lenovo a dévoilé ses ambitions : vendre 200 000 à 300 000 unités de ses ultrabooks d'ici mars. Si ses modèles ne comptent pas parmis les moins chers du marché, la firme compte peut être sur un engouement global pour ce type d'ordinateur portable.

Lenovo avait réuni la presse à Shanghai le 21 décembre dernier pour annoncer le lancement de son ultrabook IdeaPad U300S en Chine. Déjà disponible aux Etats-Unis pour 1 200 dollars (environ 920 euros), aucune date n’a été communiquée pour la France. Il est cependant probable que des annonces soit faites à l’occasion du CES de Las Vegas qui se tiendra en janvier prochain.

Quoi qu’il en soit, la firme est très confiante sur le succès de ses ultrabooks. Comme le note DigiTimes, elle compte vendre entre 200 000 et 300 000 modèles d’ici à la fin de son quatrième trimestre fiscal qui se termine en mars. Pourtant, ses appareils ne font pas partie des moins chers, étant vendus jusqu’à 1 500 dollars (environ 1150 euros) dans certains pays.

Lenovo compte peut être sur un engouement global pour les ultrabooks. Ces ordinateurs portables sont, en effet, portés par Intel qui les équipe en processeurs et qui espère qu’ils remplaceront les netbooks. Ces derniers ont souffert de l’arrivée des tablettes tactiles et rares sont les constructeurs qui se maintiennent encore sur ce marché.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés