Dix-huit projets de numérisation ont été sélectionnés par le ministre de la culture et par René Ricol, en charge des 35 milliards d'euros dédiés aux investissements d'avenir. Au total, une enveloppe de 32 millions d'euros a été débloquée pour soutenir le développement de ces différents projets.

Dans le cadre des investissements d’avenir, le gouvernement a décidé d’allouer 4,5 milliards d’euros au développement de l’économie numérique. Sur cette somme, la moitié (2,25 milliards d’euros) sera allouée aux « usages, services et contenus numériques innovants« , ce qui couvre en particulier la numérisation et la valorisation de contenus (culturels, scientifiques ou éducatifs).

Les services de Frédéric Mitterrand, ministre de la culture et de la communication, et de René Ricol, commissaire général à l’investissement chargé de gérer les 35 milliards d’euros du grand emprunt, ont donc sélectionné une première tranche composée de dix-huit projets couvrant des domaines aussi variés que le cinéma, le jeu vidéo, l’audiovisuel, la musique, le livre et le patrimoine.

Ces dix-huit projets se partageront une enveloppe totale de 32 millions d’euros sous forme de subventions et /ou d’avances remboursables. Les sommes à répartir vont de 500 000 à 7 millions d’euros. Ensuite, le gouvernement lancera un deuxième appel à candidatures en février pour sélectionner de nouveaux projets. Cette fois, l’enveloppe sera de 40 millions d’euros. Les élus seront connus en avril 2012.

Parmi les initiatives sélectionnées dans le cadre des investissements d’avenir, citons la mise en place « d’une plate-forme de vidéo à la demande, par le site de cinéma AlloCiné« , la création d’un « traitement numérique des productions cinématographies » ou encore le lancement d’une « plate-forme d’enrichissement de livre numérique« .

Le ministère de la culture évoque également la fabrication d’un « support qui rendra les stockages pérennes grâce à un disque optique en verre » et la mise au point « d’un diffuseur de contenus sur tablettes et téléphones mobiles, pour optimiser l’utilisation de la bande passante« .

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés