Apple a lancé son nouveau service de stockage à distance dédié à la musique, iTunes Match. À l'heure actuelle, seuls les utilisateurs américains peuvent profiter de ce service. L'arrivée d'iTunes Match dans d'autres pays dépendra des discussions avec les ayants droit.

Les clients d’Apple situés en dehors des États-Unis vont devoir prendre leur mal en patience. La marque à la pomme vient de mettre à disposition la dernière mise à jour d’iTunes, estampillée 10.5.1. Celle-ci intègre notamment iTunes Match, un service musical qui permet de stocker sa bibliothèque musicale directement sur les serveurs d’Apple. Or, seuls les Américains peuvent pour le moment en profiter.

Apple prévient en effet qu’iTunes Match n’est pour l’instant disponible qu’aux États-Unis. Cette restriction était prévisible et attendue, dans la mesure où la firme de Cupertino s’efforce de garder des bonnes relations avec les maisons de disques, plutôt que de suivre la tactique de Google qui consiste à lancer un service sans aucun accord de licence.

Le lancement d’iTunes Match dans d’autres pays dépendra donc des progrès réalisés lors des discussions entre Apple et les ayants droit. Nul doute cependant qu’un accord sera trouvé avec les maisons de disques, au regard de l’importance d’Apple sur le marché de la musique numérique. iTunes Match pourrait constituer une nouvelle rentrée d’argent pour les majors, même si cela revient à blanchir le piratage.

« Lancement d’iTunes Match. Stockez l’intégralité de votre bibliothèque de musique sur iCloud, y compris la musique importée à partir de CD, et profitez partout et à tout moment de votre collection sur votre iPhone, iPad, iPod touch, ordinateur ou Apple TV » peut-on lire sur les notes de mises à jour publiées par Apple.

Le service, facturé 24,99 dollars, scanne le répertoire musical présent sur l’ordinateur, aussi bien les chansons achetées légalement sur la boutique en ligne ou n’importe quelle autre plate-forme légale que les musiques récupérées sans autorisation sur les réseaux peer-to-peer. Les titres sont ensuite remplacés par une version au format AAC 256 kbps lorsqu’ils sont reconnus par iTunes Match.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés