Première radio commerciale de France, RTL diffuse chaque jour de la semaine une chronique policière de Jacques Pradel. Mais les auteurs d'un blog dédié aux enquêtes et faits divers lui reprochent de s'être largement inspiré de l'un de leurs articles, sans l'avoir jamais cité à l'antenne. Une affaire de piratage ordinaire ?

Voilà une histoire pour laquelle l’Hadopi ne pourra rien. Le 2 juin dernier, Jacques Pradel évoquait sur RTL dans son émission « l’heure du crime » l’affaire Georges Rapin, en prévenant ses auditeurs qu’il n’y a « absolument aucune archive concernant l’histoire que vous allez découvrir« . Aucune ? L’affaire a tout de même fait l’objet en février 2009 d’un long article documenté sur le blog d’Ikky et Kropotkine, dédié aux « enquêtes et faits divers, réalité et fiction ».

Or c’est justement en écoutant RTL que Virginie Ekky et Alexis Kropotkine découvrent d’étranges similitudes entre le texte lu à l’antenne par Jacques Pradel, et celui qu’ils ont publié il y a plus de deux ans sur leur blog. Il y a bien quelques efforts d’enrichissement, mais trop peu pour masquer une évidente inspiration. Quelques exemples :

Sur le blog : Les policiers retrouvent la trace de Dominique grâce à ses escarpins, des talons
aiguilles vendus à PIGALLE.(…) Du SANS-SOUCI à Monsieur Bill, il n’y a qu’un pas, et
Georges RAPIN est retrouvé avec son immatriculation

Sur RTL  : les policiers retrouvent la trace de D.Thirel grâce à ses escarpins que le feu avait épargnés : des talons aiguilles vendus à Pigalle. Ils apprennent que Dominique fréquentait le Sans-souci. Du sans-souci à monsieur bill il n’y a qu’un pas. Et Rapin est retrouvé grâce au numéro de la plaque d’immatriculation de sa voiture.

Sur le blog : En garde à vue, RAPIN se tait, pavoise, et pense que les policiers n’ont rien… Mais RAPIN a oublié son cher ami GRANIER, à qui il a trouvé malin non seulement de lui faire part de ses projets de liquider une fille, mais aussi de lui confier son flingue et le couteau à cran d’arrêt de Dominique. GRANIER, entendant la découverte du corps de Dominique en forêt, apporte les objets au commissariat. Monsieur Bill balance tout. Nadine est incarcéré pour faux témoignage.

Sur RTL : Rapin (…) se tait d’abord, proteste de son innocence. Il pense que les policiers n’ont aucune preuve contre lui mais il a oublié son cher ami Granier, le gérant du Bill’s bar à qui il avait trouvé malin non seulement de lui faire part, 8 jours plus tôt, de ses projets de liquider une fille, mais aussi de lui avoir confié son flingue et le couteau à cran d’arrêt de Dominique qu’il avait gardé en souvenir. Alors Granier entendant à la radio ‘l’annonce de la découverte du corps de D.Thirel en foret de Fontainebleau apporte l’arme du crime et le couteau à la police. En garde à vue M Bill se met à table. Il balance, tout. Nadine est incarcéré pour faux témoignage

« L’affaire Georges Rapin est le tout premier article qui a été publié sur le blog lors de sa création fin 2009 et l’un des plus consultés« , nous raconte Virgine Ikky. « Le résumé de l’affaire fait par Jacques Pradel en début d’émission ne fait pas que reprendre la trame de l’histoire de Georges Rapin telle que racontée sur notre blog. Il reprend in extenso certains passages, à un ou deux mots près, sans jamais que le blog ne soit cité. Ces passages ont des tournures de phrases bien spécifiques dont la reprise ne peut être le fruit du hasard. Il y a au minimum une utilisation abusive de l’article« , estime-t-elle, sans prononcer les mots de plagiat ou de contrefaçon.

Elle précise que « nous sommes bien évidemment ouverts à des reprises de nos articles par d’autres sites internet« , et que lorsque ça s’est déjà produit, « les administrateurs ont toujours eu la courtoisie de nous contacter pour accord et/ou de citer le blog« . Mais RTL, elle, n’aurait jamais contacté les auteurs du blog. Ni même répondu à leurs sollicitations, à l’exception de la responsable juridique qui a demandé un courrier, pour le moment resté sans réponse. « Nous comprenons qu’au rythme de 5 émissions par semaine, il est compliqué de produire un résumé original des affaires traitées dans l’émission, mais une grand radio commerciale comme RTL ne peut pas se servir du travail des autres sans autorisation« , estime Virgine Ekky.

Son co-auteur, Alexis Kropotkine, explique pour sa part que « si la radio avait eu la décence de citer notre blog le 2juin, nous n’aurions guère soulevé d’objection« . Mais faute de courtoisie, la hache de guerre est déterrée. « RTL se veut la 1ère radio commerciale de France et l’émission de M Pradel est entrecoupé de publicité toutes les 15 minutes. Notre blog n’est pas monétisé mais en l’espèce nous espérons obtenir, outre la citation de notre blog avec un lien, une compensation financière« . C’est pour lui une question de principe, vu le climat ambiant.

« En ces temps de chasse aux réseaux P2P au nom de la protection des droits de propriété intellectuelle, les multinationales du divertissement et de l’information devraient montrer l’exemple« , nous explique Alexis Kropotkine.

Faute de réponse par courriel, les deux blogueurs ont envoyé ce lundi une mise en demeure à RTL par lettre recommandée. Le premier avertissement avant suspension de l’accès aux ondes radio ?

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés