L'Élysée se met à l'heure de l'Internet mobile. Une application pour iPhone et iPad est désormais disponible depuis peu sur l'App Store. Elle permet de suivre la (communication) politique du chef de l'État, ses déplacements et ses décisions.

Depuis l’accession de Nicolas Sarkozy à la présidence de la République, le 16 mai 2007, le 23ème chef de l’État a régulièrement été critiqué pour sa présence soutenue dans les médias. Une formule, l’omniprésident, lui est même régulièrement accolée par ses détracteurs. Or, cette présence médiatique ne va pas cesser de sitôt. En effet, l’Élysée a désormais une application mobile pour iPhone et iPad.

Sur la page dédiée, la description indique que l’application permet d’accéder « aux derniers discours, déplacements et synthèses des actions du président Nicolas Sarkozy, en France et à l’étranger« . Gratuite, l’application offre l’occasion de se tenir « informés de l’actualité des réformes » et en offre un accès « en haute définition » aux photos et vidéos hébergées par l’Élysée.

La France n’est pas le seul pays à proposer une telle application. Les États-Unis proposent également une application gratuite sur l’App Store, The White House, qui fournit dans les grandes lignes les mêmes fonctionnalités que l’application française. Celle-ci permet de connaître l’actualité de l’administration Obama et de suivre le président en exercice.

Il peut sembler étrange qu’un État soumette sa communication politique aux conditions contractuelles fixées par une société privée, en l’occurrence Apple. La firme de Cupertino est dans ce domaine réputée pour avoir des règles de publication assez strictes concernant sa boutique en ligne. Plusieurs histoires, comme le filtrage de l’application portant sur les caricatures réalisées par le prix Pulitzer 2010, ont écorné l’image d’Apple.

Bien entendu, le risque de censure est très peu probable dans ce cas de figure. Il faudrait vraiment que la communication de l’Élysée change brutalement pour qu’elle contrevienne aux conditions contractuelles de l’App Store. Néanmoins, avec une version mobile classique du site Internet, la présidence de la République est sûre de rester maître de sa communication.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés