Apple a mis à disposition la dernière mouture de son système d'exploitation, l'iOS 4. Une centaine de nouvelles fonctionnalités sont au programme, allant du multitâche aux fonds d'écran, en passant par les dossiers, les listes de lecture ou la prise en charge des claviers Bluetooth. À côté, les bidouilleurs commencent à sortir leur utilitaire pour jailbreaker l'iOS 4.

C’est finalement hier soir qu’Apple a mis à disposition la dernière version majeure de son système d’exploitation mobile, rebaptisé depuis en iOS 4 suite à une conférence qui a eu lieu début avril à Los Angeles. Annonçant « plus de 100 nouvelles fonctionnalités » avec cette mise à jour logicielle, Apple a surtout misé sur deux nouveautés pour faire la promotion de son système d’exploitation.

Le multitâche d’une part, qui permettra de lancer plusieurs applications et de passer de l’une à l’autre sans affecter la fluidité de l’appareil, les performances de l’application, ou l’autonomie de la batterie. Nouveauté attendue, elle ne sera cependant pas activée sur tous les iPhone.

Ainsi, Apple explique que « toutes les fonctionnalités ne sont pas compatibles avec tous les appareils. Par exemple, le multitâche, les fonds d’écran personnalisés et la prise en charge des claviers Bluetooth ne sont disponibles qu’avec avec l’iPhone 4, l’iPhone 3GS et l’iPod Touch de 3e génération (modèles 32 et 64 Go de la fin 2009)« .

Les dossiers d’autre part, qui vont autoriser le regroupement des applications dans des dossiers thématiques, comme « Jeux » ou « Bureautique » par exemple. Cette fonctionnalité permettra de relever le cap maximal d’applications autorisées sur l’appareil, passant de 180 à 2 160.

En parallèle, les bidouilleurs ont également cravaché cette nuit pour sortir les premiers outils dédiés au jailbreak de l’iOS 4. C’est le cas de la Dev-Team, qui a mis à disposition une nouvelle version de son utilitaire, Redsn0w, pour Windows et Mac. Néanmoins, l’outil ne fonctionne pour l’heure qu’avec l’iPhone 3G et l’iPod Touch 2G. Il faudra attendre encore un peu pour disposer d’une version compatible avec les derniers appareils mobiles de la firme.

Pour mémoire, l’iOS 4 avait déjà été jailbreaké au début du mois de juin. À l’époque, Apple avait mis à disposition une version intermédiaire du système d’exploitation, afin de laisser les développeurs se faire la main dessus.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés