La possibilité d’un départ de Google de la Chine, premier marché numérique mondial en terme de nombre d’internautes, pourrait très vite devenir une réalité. Alors que nous rapportions mercredi que Google a déjà commencé à lâcher du leste sur la censure de son moteur de recherche local, le China Business News indique que la firme de Mountain View pourrait débrancher Google.cn dès le 10 avril prochain. Un plan de retrait visant notamment à clarifier les dispositions prises pour son personnel chinois pourrait être détaillé lundi prochain.

L’information, si elle est vérifiée, viendrait confirmer celles du Financial Times qui assurait récemment selon une source interne de Google que le moteur de recherche était « à 99,9 % » certain de quitter la Chine ces prochaines semaines.

En pratique cependant, il faudra voir l’étendue exacte du retrait des troupes. Google, qui possède un peu d’un tiers du marché de la recherche en ligne en Chine, pourrait simplement fermer son moteur de recherche parce qu’il refuse désormais de le censurer, sans pour autant mettre fin à ses activités commerciales périphériques : cartographie, publicité contextuelle sur les sites chinois, téléphonie mobile sous Android, courriels (Gmail) ou messagerie instantannée (Gtalk),…

De quoi limiter la casse sur le plan financier, même si Google a plus à perdre qu’à gagner en quittant la Chine. On ne pourra en tout cas que se féliciter que les principes l’emportent, pour une fois, sur l’économique.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés