Le CES, qui aura lieu du 7 au 10 janvier prochain, est l'occasion pour de nombreuses sociétés de présenter toutes sortes de gadgets et de produits, tous plus différents les uns que les autres. Cette année, l'un des projets les plus inattendus du salon pourrait bien être cette machine à laver fonctionnant sous Android, un système d'exploitation conçu d'abord pour les terminaux mobiles.

Alors que le Nexus One, smartphone assez attendu et fonctionnant sous Android, doit être présenté ce soir lors d’une conférence de presse à Mountain View, le système d’exploitation développé par l’Open Handset Alliance semble déjà se décliner sur d’autres plates-formes. Destiné initialement aux terminaux mobiles, comme les smartphones, les netbooks ou les PDA, Android se décline également sur… machine à laver !

Conçu par l’entreprise Touch Revolution, le « module NIM1000 » permet de réaliser sous Android des taches très palpitantes, allant du cycle de lavage (voire peut-être même un cycle de pré-lavage ?) jusqu’aux suggestions de modes en fonction des vêtements. Finalement, tout ce que peut faire une machine à laver, à ceci près que Touch Revolution affirme que son prototype tactile est spécialement mis au point pour contrôler n’importe quel type d’appareils.

Ainsi, la société ne compte d’ailleurs pas s’arrêter en si bon chemin : elle envisage notamment un four micro-ondes tactile relié à Internet, avec la présence de widgets spécifiques comme un album photo, un flux d’actualité, un navigateur ou encore un lecteur musical. Idéal pour surfer sur le web tout en surveillant la cuisson d’un plat .

À l’heure où les appareils électroniques sont de plus en plus interconnectés entre eux, ce projet, s’il est pour le moins inattendu, souligne néanmoins la grande souplesse du système d’exploitation de Google. La présentation du NIM1000 devrait avoir lieu lors du Consumer Electronics Show qui ouvre ses portes après-demain à Las Vegas.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés