Le fabricant de cartes mémoire Datel a décidé de poursuivre en justice Microsoft suite à la dernière mise à jour du firmware de la Xbox 360. Depuis lors, les consoles de salon de la firme de Redmond n’acceptent plus en effet de lire les cartes mémoire Max Memory du fabricant britannique, qui dénonce un acte de concurrence déloyale devant la Cour Fédérale de San Francisco, en Californie.

« Une carte Max Memory se connecte à la Xbox 360 et permet à l’utilisateur de stocker des jeux, des personnages et d’autres informations. Elle offre la possibilité à un joueur de partager les informations d’un jeu entre plusieurs consoles Xbox« , explique Mike Connors, le fondateur de Datel Design & Development. « La carte mémoire Microsoft permet de faire exactement la même chose, à la différence près qu’elle n’offre que le quart de la capacité pour un prix de vente équivalent. Datel a conçu la carte Max Memory de sorte qu’elle soit 100 % compatible et plus de 50.000 cartes Max Memory ont été vendues à ce jour dans le monde sans qu’aucun dommage sur la console n’ait été rapporté« .

Selon la société britannique, Microsoft a agit exclusivement pour protéger son monopole sur les cartes mémoire vendues pour la Xbox 360. La justice américaine devra donc dire si Microsoft a l’obligation de laisser ses concurrents créer des produits compatibles, ou (ce qui est beaucoup plus probable) s’il peut au contraire bloquer l’utilisation d’accessoires qui n’ont pas reçu de licence officielle.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés