Publié par Guillaume Champeau, le Jeudi 05 Novembre 2009
BRÈVE

Deezer lance son offre Deezer Premium à 9,99 euros par mois

Deezer, qui s'est d'abord fait connaître en proposant l'écoute gratuite en streaming et en illimité de musique sur Internet tente de sortir d'un modèle de financement fragile (et très critiqué) uniquement basé sur la publicité. Clairement inspiré par son concurrent Spotify, le site a lancé son offre Deezer Premium, qui pour 9,99 euros par mois permet d'avoir accès sans publicité à l'ensemble du catalogue "en haute-qualité" (jusqu'à 320 Kbps), sur PC et sur mobile, et de pouvoir télécharger la musique avec le nouveau logiciel Deezer Desktop. Ce dernier permet de "gérer toute sa musique (...), Mp3 perso, playlists Deezer, albums favoris et derniers titres écoutés sont téléchargés et restent accessibles même sans connexion internet". Les morceaux téléchargés seront bien sûr verrouillés par un DRM qui rendra leur écoute impossible si l'internaute arrête de payer tous les mois.

Inclu dans l'abonnement, Deezer Mobile est réservé aux seuls téléphones compatibles : iPhone, BlackBerry Storm 9500 / 9530, BlackBerry Curve 8520 / 8900, BlackBerry Bold 9000, HTC Magic G2, HTC Dream G1, HTC Hero, et Samsung Galaxy i7500. Il donne accès en streaming à tout le catalogue de Deezer (playlists, Webradios, Smartradio, MP3...), mais il est aussi possible télécharger des playlists et des albums pour un accès ultérieur sans connexion réseau.

Par ailleurs, Deezer HQ est une offre intermédiaire à 4,99 euros par mois, qui permet l'accès au catalogue en streaming en "haute-qualité", sans publicité.

Publié par Guillaume Champeau, le 5 Novembre 2009 à 11h19
 
45
Commentaires à propos de «Deezer lance son offre Deezer Premium à 9,99 euros par mois»
Inscrit le 08/11/2008
3327 messages publiés
-
[message édité par enter le 19/01/2010 à 12:18 ]
Inscrit le 05/02/2009
41 messages publiés
enter, le 05/11/2009 - 11:46
On peut supposer que Deezer a étudié son business model.


Je me demande sincèrement si cela est amené à fonctionner. Les gens comprendrons vite que payer pour de la musique qui ne leur appartient pas vraiment n'est pas avantageux.
Inscrit le 05/11/2009
1 messages publiés
Bonjour à tous,

Je suis comme beaucoup depuis des semaines le feuilleton Hadopi.

Concrètement, pour moi, le genre d'abonnement que propose Deezer ressemble à l'idée de la licence globale qui avait été évoquée comme alternatique à Hadopi.

Je lis dans les commentaires que certains se plaignent des DRM qui seront associés à ces MP3. Je peux comprendre ce rejet pour des raisons techniques (incompatibilité des lecteurs ou des appareils), mais après tout je pense qu'une certaine protection est nécessaire.

Car concrètement, il est normal que les gens n'aient plus acccès aux MP3 téléchargés une fois que leur abonnement est terminé. Dans le cas inverse, n'importe qui pourrait prendre un abonnement d'un mois à 9,99€, télécharger l'ensemble de la bibliothèque, résilier, et ensuite écouter ou redifuser cette musique. Cela est inconcevable, sauf mauvaise foi avérée.

Existe-t-il une alternative à ce business model (abonnement mensuel +DRM pour la musique) ? Peut être. Mais mis à part Jamendo, je n'en ai pas connaissance. N'hésitez pas à m'indiquer d'autres sources.
Inscrit le 13/02/2009
543 messages publiés
npotier, le 05/11/2009 - 12:18

Car concrètement, il est normal que les gens n'aient plus acccès aux MP3 téléchargés une fois que leur abonnement est terminé. Dans le cas inverse, n'importe qui pourrait prendre un abonnement d'un mois à 9,99�, télécharger l'ensemble de la bibliothèque, résilier, et ensuite écouter ou redifuser cette musique. Cela est inconcevable, sauf mauvaise foi avérée.

Moi je ne vois pas pourquoi je ne pourrais plus écouter de la musique que j'ai payé..
C'est tout a fait le genre de business model dont je ne vois pas l'intérêt.
Inscrit le 28/08/2004
6769 messages publiés
estann, le 05/11/2009 - 14:47

npotier, le 05/11/2009 - 12:18

Car concrètement, il est normal que les gens n'aient plus acccès aux MP3 téléchargés une fois que leur abonnement est terminé. Dans le cas inverse, n'importe qui pourrait prendre un abonnement d'un mois à 9,99�, télécharger l'ensemble de la bibliothèque, résilier, et ensuite écouter ou redifuser cette musique. Cela est inconcevable, sauf mauvaise foi avérée.

Moi je ne vois pas pourquoi je ne pourrais plus écouter de la musique que j'ai payé..
C'est tout a fait le genre de business model dont je ne vois pas l'intérêt.

+1

Le souci est qu'on ne fait que louer une musique...donc à la fin, tu n'as rien, même si tu as payé pendant trois ans. On transforme un "bien" (la musique) en "service" (le droit d'écouter pendant X temps).
Inscrit le 09/04/2009
130 messages publiés
Pour ma part, ce sont des alternatives déjà intéressantes. Ok, en deezer HQ, pas de téléchargement. Ok, en premium, téléchargement mais avec drm et sans portabilité.
Mais, petit rappel, ça coute par mois un quart ou un demi Cd audio!
Prenez ça plutôt comme un service radio évolué ou vous avez un large panel de musiques (je ne rentre pas dans le débat trop facile de musiques de merde ou non...) à écouter au choix, sans pub et sans conneries d'animateurs, avec une bonne qualité en plus.
Bon, c'est un bon début, non?
Inscrit le 13/08/2002
35 messages publiés
4,99€ / mois contre 9,99€ chez Spotify ça peut être pas mal, même si je préfere et de loin l'interface de Spotify

Je vois pas vraiment ce qui peut être reproché à cette offre ! celui qui veut pas payer accepte la pub et basta
Inscrit le 23/01/2008
292 messages publiés
je suis assez épaté, le parc le plus fourni et ancien en mobile a été complètement zappé au profit des 3 autres, pourtant c'est le seul a être compatible drm ...
Inscrit le 01/04/2003
63 messages publiés
On y est presque ! La même chose sans DRM et la licence globale sera enfin une douce réalité !
Inscrit le 01/10/2009
97 messages publiés
Kad, le 05/11/2009 - 11:19

Deezer, qui s'est d'abord fait connaître en proposant l'écoute gratuite en streaming et en illimité de musique sur Internet tente de sortir d'un modèle de financement fragile (et très critiqué) uniquement basé sur la publicité. Clairement inspiré par son concurrent Spotify, le site a lancé son offre Deezer Premium...


Le piège se referme sur les gogos, on attire et on fidélise avec la gratuité, et on fait raquer quand tout le monde est bien accro. La magie d'internet ne fait que commencer !
Inscrit le 29/09/2009
4 messages publiés
Reste à voir s'il l'on peut accéder à l'intégralité du catalogue dans l'offre payante ou si on est encore limité au bon vouloir des majors avec des restrictions du type : "Votre pays d'appartenance ne vous permet d'écouter ce morceau".
Certain morceau d'auteur français ne sont pas écoutable en France par exemple. Le P2P et le mp3 ont encore de beaux jours devant eux.
Inscrit le 13/08/2002
35 messages publiés
Grigori, le 05/11/2009 - 13:43


n'importe quoi...
l'offre graztuite reste tjrs disponible et sans changement....
Pour ma part, j'ai viré Deezer de mes marques-pages (comme LastFM). Je pense que ce site sombrera dans la faillite avant peu. Les DRM relèvent d'un concept qui disparaitra un jour ou l'autre lorsque les consommateurs auront réellement compris de quoi il retourne avec le contrôle d'usage de leur informatique.
Inscrit le 01/04/2006
99 messages publiés
abonné à HQ

J'utilise deezer tous les jours au travail, 5 € / mois ca va pas m'arracher la gueule, bonne initiative.

Go deezer !
Inscrit le 07/10/2004
100 messages publiés
Il ne faut pas considérer qu'on achète la musique, mais plutôt qu'on loue le droit de l'utiliser. Je suis abonné à Spotify depuis le mois d'août, et je l'utilise afin de pouvoir écouter de la musique sur mon iphone (ben oui, c'est plus pratique que de se balader avec son PC sous le bras). Je peux vous assurer qu'après avoir "partagé" pendant des années (j'ai démarré avec Napster) et après avoir accumulé au fil du temps plus de 140Go de fichiers, ma conso a bien évoluée au profit d'un modèle certes perfectible (surtout quand à la rémunération des artistes) mais au moins légal. Le principal inconvénient de ce système tient dans ce qu'on appelle le fair use lors de l'utilisation mobile de ces services: L'opérateur nous impose un quota mensuel de données à ne pas dépasser sous peine de voir notre débit diminuer (rendant impossible l'usage du service). Avec Spotify, au bout d'une quinzaine d'album c'est mort. D'où la solution intéressante du téléchargement, absente de l'offre à 4.5€ de Deezer.
Inscrit le 09/04/2003
449 messages publiés
@npotier : je comprends la logique de ton raisonnement mais cela est fallacieux :
1) la musique, elle doit aller sur mon pc, sur mon téléphone qui me sert de baladeur, sur des cd que j'embarque dans ma voiture. Avec les drm, c'est mal parti pour y parvenir.
2) De plus, ne soyons pas idiots : si cela continue, qui va pirater de la musique ? Si à terme tout une famille s'abonne à "machin.zik" pour 5 euros par mois, qui va encore se prendre le chou à essayer de pomper pour l'avoir gratuite ? Une minorité.
3) Peut-être me trompe-je, après tout je n'ai aucun chiffre pour étayer cela, mais je me dis conséquemment qu'une fois atteint un seuil raisonnable de prix, on devrait pouvoir DL des oeuvres libres de droits, pour un tarif raisonnable.

Après, c'est pas ma faute si cela commence à ressembler à de la licence globale...
Inscrit le 20/05/2009
70 messages publiés
Solution qui n'est pas encore parfaite, mais qui à le mérite de proposer un nouveau modèle*. On progresse petit à petit.

Existe-t-il une alternative à ce business model (abonnement mensuel +DRM pour la musique) ? Peut être. Mais mis à part Jamendo, je n'en ai pas connaissance. N'hésitez pas à m'indiquer d'autres sources.


Pour le prix de l'abonnement, il pourrait aussi exister une alternative : en plus de l'écoute à la demande, le téléchargement de morceaux sans DRM, mais en nombre limité (une centaines? moins? plus? faut voir à l'usage, il doit exister un juste milieu).

D'autres propositions pour Deezer :
- arrêter de faire fondre le catalogue de morceau disponible...
- proposer un réel contenu éditorial pour découvrir des nouveautés qui nous intéressent, plutôt que de ne promouvoir que la merde qui se vend trop.

Bref, on avance, mais il reste des progrès à faire avant de concurrencer réellement le téléchargement illégal...

*ou de chercher une façon d'appliquer le modèle de la licence globale?
Inscrit le 13/03/2008
28 messages publiés
Je bosse dans un label. Deezer nous rapporte entre 0.0032 € et 0.0010 € par écoute.
C'est pas avec ça que les artistes vont bouffer.
Les initiatives type CD1D sont beaucoup plus éthiques et intéréssantes. Aussi bien pour les labels, que pour les artistes et pour les consommateurs.
www.cd1d.com
Inscrit le 20/05/2009
5389 messages publiés
hmm... question extrémiste : à quoi sert la musique ? Cela construit des bâtiments, contribue à l'éducation de mes enfants, à la santé de mes parents, au bien-être sanitaire de nos malades, au progrès scientifiques de nos chercheurs ?
Non : en l'occurrence, ça contribue essentiellement à alimenter le portefeuille de producteurs de rien.

Dans cet optique, payer pour du rien, que cela soit agréable à la consommation ou pas, vu que ça reste fondamentalement inutile, ou du moins moins utile que d'autres métiers autrement plus contributifs à la société et pourtant largement moins bien payés, payer pour du rien, donc, est injuste.
Inscrit le 01/10/2009
97 messages publiés
qaruk.zurack, le 05/11/2009 - 16:10


Non : en l'occurrence, ça contribue essentiellement à alimenter le portefeuille de producteurs de rien.

Dans cet optique, payer pour du rien, que cela soit agréable à la consommation ou pas, vu que ça reste fondamentalement inutile,


Mais parles tu de rien alors ??
Inscrit le 20/05/2009
5389 messages publiés
Grigori, le 05/11/2009 - 16:16
qaruk.zurack, le 05/11/2009 - 16:10


Non : en l'occurrence, ça contribue essentiellement à alimenter le portefeuille de producteurs de rien.

Dans cet optique, payer pour du rien, que cela soit agréable à la consommation ou pas, vu que ça reste fondamentalement inutile,


Mais parles tu de rien alors ??


Plus ou moins... dans le sens où je réagis à ceux qui se lamentent de ne pas assez gagner en tant qu'artiste ou maison de disque.
Sans déprécier la valeur intrinsèque de ces activités, mais compte tenu de leur valeur relative, je les invite à trouver soit un vrai métier pour pouvoir râler de ne pas toucher assez sans friser le ridicule, soit à trouver un métier qui rapporte plus pour pouvoir ne plus râler tout court.
Inscrit le 04/10/2005
1095 messages publiés
4,99 euros par mois, c'est intéréssant, mais il faut rester méfiant, je suis certains que si l'on sort du territoire français avec notre iphone ou Android, ils sont capable de bloquer le service pour nous interdire d'écouter de la musique consommé "légalement" à cause d'une clause pourrave que l'on avait pas vu...

Sinon, Deezer, ça craint, je vais plus sur leur portail, ils mettent trop en avant les valeurs sûre de la variété que l'on voit partout en promotion. Je vois pas l'intérêt d'ouvrir un portail pour essayer de concurrencer les daubes de NRJ12 et Virgin TV...
Inscrit le 01/10/2009
97 messages publiés
shyboy, le 05/11/2009 - 16:52

Sinon, Deezer, ça craint, je vais plus sur leur portail, ils mettent trop en avant les valeurs sûre de la variété que l'on voit partout en promotion. Je vois pas l'intérêt d'ouvrir un portail pour essayer de concurrencer les daubes de NRJ12 et Virgin TV...


Ce qui est justement intéressant sur Deezer, c'est de fouiller et découvrir des pépites, pas de se faire servir la soupe !
Inscrit le 17/03/2008
2523 messages publiés
npotier, le 05/11/2009 - 12:18

Concrètement, pour moi, le genre d'abonnement que propose Deezer ressemble à l'idée de la licence globale qui avait été évoquée comme alternative à Hadopi.


Effectivement, sauf que là tu es limité à ce que Deezer consens à te fournir.
Si, par exemple, à la suite de tractations politico-financières, il est décidé que tout les albums de Carla Bruni ne peuvent être téléchargés QUE sur Fnac.com, bah Deezer non seulement ne pourra pas le fournir, mais en plus il pourra révoquer, à distance, tes albums déjà téléchargé grâce aux DRMs.

La licence globale implique que une fois que l'?uvre est publique, l'auteur ne *peux plus* en restreindre la diffusion. Par contre, il a le droit d'en percevoir rémunération, et les gens ont le *devoir* de payer la licence globale & de participer (financièrement) à cette rémunération.

C'est un changement philosophique complet, à 180° du courant actuel, puisque ca va très clairement à l'encontre du fait que les ayants-droit sont "propriétaire" des ?uvres, et peuvent décider comme ils veulent de leur exploitation. (A mon avis ca permettrais aussi que "Ayant-droit == artiste", plutôt que "Ayant-droit == industriel" comme actuellement.

Moi je vois ca comme une sorte de mécénat obligatoire.

Les objections ? "Et ceux qui n'écoutent pas de musique" ?
Bah, oui. Moi j'ai pas de gamins, et pourtant mes impôts locaux financent les écoles!! C'est dégueulasse, il devrais y avoir une case à cocher "Pas de financement des écoles" comme ca je paierait moins.... :-)
Mais c'est parce que tout le monde paye un peu que ce n'est pas plus cher pour ceux qui ont des gamins.
Bah c'est le même principe pour la licence globale. A la limite (mais je comprend que ca ne soit pas accepté facilement comme idée) ça suppose de considérer les arts comme un service public...

Je lis dans les commentaires que certains se plaignent des DRM qui seront associés à ces MP3. Je peux comprendre ce rejet pour des raisons techniques (incompatibilité des lecteurs ou des appareils), mais après tout je pense qu'une certaine protection est nécessaire.


Il y a effectivement le fait technique: 99.9% des appareils lisent le MP3, et ce même malgré les brevets, etc... Ya même des puces hardware exprès pour ça.
*TOUS* les autres formats c'est aléatoire, et sur les machins chinois j'en ai vu la plupart qui supportent le WMA... à condition qu'il n'y ai pas de DRM !
Et je te parles pas des auto-radios, des téléphones (chaque marque avec son propre format de DRM...) C'est l'un des problème d'imposer un soft propriétaire : Ca ne peux marcher que en cas de monopole préalable, et ca provoque des tas de conflits, au final c'est l'utilisateur qui en fait les frais.

Il y a aussi le fait que, pour concevoir un nouveau produit, le MP3 est non seulement le minimum commun, mais les librairies, les outils, sont facilement trouvable.

Avec les DRM, t'a peu de choix: soit Apple (mais là, ya que les produits Apple compatible) soit Microsoft, et des tas de NDA à signer pour les décodeurs, les encodeurs, les librairies, + des contraintes "sympa" sur le hardware comme l'obligatino de se connecter au net (autoradio ? bah non alors...), une horloge précise & monotonique,...
.... bref, des couts très supérieurs, sans compter la galère à intégrer sans les sources....
Pour le MP3 ? un coup de mp3lame (15ko), et c'est fini dans la 1/2 journée. Ca aussi, ca compte !

Car concrètement, il est normal que les gens n'aient plus accès aux MP3 téléchargés une fois que leur abonnement est terminé. Dans le cas inverse, n'importe qui pourrait prendre un abonnement d'un mois à 9,99, télécharger l'ensemble de la bibliothèque, résilier, et ensuite écouter ou rediffuser cette musique. Cela est inconcevable, sauf mauvaise foi avérée.


C'est le "ou rediffuser" qui me gêne: c'est ça et uniquement ça qui est interdit légalement, et que l'on peux juger inconcevable. Pour le téléchargement, il suffit (comme Spotify) de mettre une limite à, par ex, 1000 d/l par mois : Rien que ca c'est déjà énorme, et pour tout pomper va falloir plusieurs années.... (Et en + ca se justifie avec la nécessiter de réguler la bande passante réseau).

Sinon je comprend ton point de vue, mais je suis pas d'accord sur la solution:
Si Deezer ferme (ou est racheté) comme l'a fait Yahoo Music, tu perds tout ?
Pareil si une maison de disque rompt son accord avec Deezer ?
Ce n'est pas non plus acceptable, et c'est une grosse régression dans la diffusion de musique à la population.

La licence globale contournerais ça par le fait que c'est une institution qui est garante de la redistribution, et qu'elle "imposerais" la logique aux industries sans tenir compte des différents commerciaux des sociétés entre elles (pas de favoritisme).
De fait, ca empêcherais un mastodonte d'écraser commercialement un petit acteur du marché, comme c'est le cas actuellement.

Existe-t-il une alternative à ce business model (abonnement mensuel +DRM pour la musique) ? Peut être. Mais mis à part Jamendo, je n'en ai pas connaissance. N'hésitez pas à m'indiquer d'autres sources.


Pour moi si l'on reste, comme le gouvernement le veux, dans une logique de "tout-marché", ca aboutie irrémédiablement à un blocage, car les grosses sociétés n'ont que leurs profits à l'esprit et pas le consommateur. Elles ont par ailleurs un "pouvoir de nuisance" (juridiques & financière) pour faire fermer ou racheter tout société innovante, y compris en "prévention" (cad pour éviter que la grosse mastodonte concurrente ne s'y intéresse).

La "main invisible du marché" ne marche que si il y a un nombre suffisant d'acteurs sur ce marché, d'une taille +/- équivalente, et qu'il n'y ait pas de barrière au changement de fournisseur pour le public.
Le moindre déséquilibre provoque un monopole (ou un quartel), qui, s'il est privé, lèse fatalement le public au bénéfice des actionnaires de la boite.
En ce moment, ce modèle se retrouve partout: Téléphonie mobile, musique, tv,...

Tant que ces démons ne seront pas vaincus, aucune changement de concept n'est enviseagable.

C'est pour ca que je me bas pour la licence globale qui imposerais un nouveau modèle, en sachant pertinemment que ca arrivera forcément un jour, et en espérant juste le voir de mon vivant... :-)
Inscrit le 03/11/2008
551 messages publiés
çà existe encore deezer ?
Inscrit le 05/11/2009
1 messages publiés
Oh la grosse copie de Spotify. Aucune inspiration, c'est affreux.
Inscrit le 26/08/2005
157 messages publiés

Existe-t-il une alternative à ce business model (abonnement mensuel +DRM pour la musique) ? Peut être. Mais mis à part Jamendo, je n'en ai pas connaissance. N'hésitez pas à m'indiquer d'autres sources.


Emusic, qui reste un des pionniers du genre ...
Inscrit le 04/05/2009
1157 messages publiés
Juste pour rire (jaune) c'est une pierre de plus à l'édifice de la "licence globale privée" via les entreprises/majors au détriment des artistes.
Inscrit le 07/05/2004
851 messages publiés
Spotify + spotify Ri**er

miam !
Inscrit le 12/06/2009
367 messages publiés
ol7, le 05/11/2009 - 18:53
Spotify + spotify Ri**er

miam !


Cool je connaissais pas (Spotify bien entendu hum).

Sinon, comme tout le monde ici, je soutiens les artistes.
Inscrit le 09/04/2009
1192 messages publiés
C'est donc de la zic en location. Faut payer tous les mois jusqu'à la fin de sa vie. Location coupée plus de zic.
Comment ça existe ça ? C'est peut-être bien pour ceux qui ne comptent pas vivre longtemps.
Inscrit le 08/11/2008
3327 messages publiés
-
[message édité par enter le 19/01/2010 à 12:19 ]
Inscrit le 08/11/2008
3327 messages publiés
-
[message édité par enter le 19/01/2010 à 12:19 ]
Inscrit le 02/06/2006
1362 messages publiés
enter, le 05/11/2009 - 20:01

>>>"La licence globale contournerais ça par le fait que c'est une institution qui est garante de la redistribution"

La licence globale est une absurdité.

Soit c'est une licence globale obligatoire et on se demande au nom de quoi on va obliger des gens qui n'écoutent jamais de musique à payer pour ceux qui téléchargent comme des malades.

Soit c'est une licence globale optionnelle et il faudrait être fou pour payer pour quelque chose qu'on peut avoir gratuitement.

La licence globale est également une absurdité par rapport aux sites de ventes de musique en ligne. J'achète régulièrement sur eMusic : est-ce que le fait de payer la licence globale va me donner un bon d'achat sur eMusic ou est-ce qu'il va falloir que je paye en plus ?

La licence globale est une absurdité par rapport aux artistes : il suffit que je fasse 3 notes de musiques sur mon harmonica pour pouvoir prétendre à toucher des revenus de la licence globale ? Ou est-ce qu'il va falloir que je m'inscrive auprès d'un jury qui décidera si j'ai le droit ou non de prétendre à être éligible aux revenus de la licence globale ?

Et plus il y aura d'artistes éligibles, moins ils toucheront.

Enfin, puisqu'on parle de licence globale pour la musique, je pense qu'il faut également la mettre en place pour ceux qui veulent télécharger des films, ceux qui veulent télécharger des livres, ceux qui veulent télécharger de la presse en ligne, ceux qui veulent télécharger des cours payants de macramé, ...
Il n'y a aucune raison que l'ensemble de la population paye pour ceux qui aiment la musique et que ceux qui aiment la musique ne payent pas pour ceux qui ont un autre loisir culturel.
Bref, au final, tout le monde payant pour tout le monde, est-ce qu'il ne serait pas plus simple que chacun paye pour soi ?

Tu crois qu'avec le modèle économique actuel, plus il y a d'artistes, plus ces artistes vont toucher?
La rétribution dans le cas de la licence globale devra être faite au prorata des téléchargement. Alors qu'avec le système que prévoient les "ayants droits", tout le monde va raquer(taxe sur les FAI à l'instar de la taxe sur les supports) sans avoir aucune compensation, même toi
Inscrit le 28/10/2008
521 messages publiés
Deezer est une grosse bouse dont je souhaite la faillite rapide. Ils ont vécu de cette honte qu'est la pub et maintenant ils passent aux DRM, tiens je parie que ces minables ont même eu leur tronche dans Paris Match.

Je suis prêt à payer 15 cts d'euros pour acheter une chanson sans DRM, 3 euros pour un film, 5 euros pour un jeu, ou alors 10 euros par mois pour une licence globale. Tant que ces povnaz n'auront pas compris ça je continuerai à écouter, regarder et jouer gratos.
Inscrit le 05/11/2008
421 messages publiés
y'en a un peu bcp a lire ... mais les arts comme service publique , faut pas déliré ...

et sinon +1 la licence global , pour moi jamais , jprefere encore payer ce que j'ecoute ca me couterais moins cher ...

et payer deezer ... jusqu'a ce que des pirate trouve crack j'espere qu'il y aura pas grand monde
Inscrit le 29/01/2004
859 messages publiés
Déjà, je vois un problème dans la liste des offres de Deezer, et c'est pile à la première ligne, je m'étonne que personne n'ait bondit.

"Toute la musique en écoute illimitée"

Je ne crois pas, non...
Inscrit le 09/03/2009
504 messages publiés
Non mais, sérieux là, ceux qui trouvent l'idée intéressanten une avancée, toussa...
la haute qualité, c'est pas du mp3 320 Kbps, c'est du flac, du ape, du wavpack, bref, du lossless.
Les DRM qui empêchent la lecture si tu n'est plus abonné ! Est-ce que seulement ceux-ci sont compatible sous d'autre OS que window$s ?
9,99 € ou même 4,99 €, plus l'abo canal, la vod orange, le trucmuche de chez machin: Ils veulent que le budget "culture" représente combien, un demi-smic, un smic, 2 x le smic ?

En face, on a: Une offre réellement illimité, avec des fichiers de meilleures qualités (Lossless) et compris dans le même abo que celui du FAI... Sauf que c'est illégal...
Inscrit le 01/10/2009
97 messages publiés
plop42, le 05/11/2009 - 18:20
Juste pour rire (jaune) c'est une pierre de plus à l'édifice de la "licence globale privée" via les entreprises/majors au détriment des artistes.


Faut arrêter de fantasmer, avec les artistes faut qu'il fassent ceci, ou qu'ils fassent cela, Les entreprises auront toujours le monopole, c'est un bizness !
Inscrit le 17/03/2008
2523 messages publiés

Soit c'est une licence globale obligatoire et on se demande au nom de quoi on va obliger des gens qui n'écoutent jamais de musique à payer pour ceux qui téléchargent comme des malades.

Soit c'est une licence globale optionnelle et il faudrait être fou pour payer pour quelque chose qu'on peut avoir gratuitement.


Effectivement, c'est une question que je me suis posé.

Si tu la rend obligatoire, ca baisse le prix pour tout le monde, c'est du partage. En optionnel, c'est vrai que c'est plus juste, ceci dis, le temps de transition sera plus long.
Mais je ne pense pas que tu ais raison: Regarde la redevance TV, Elle est optionnelle (ya une case "opt-out" sur la feuille d'impôt).
Selon toi, il devrais n'y avoir que 10 personnes qui la paye, par conséquent.
Or c'est pas le cas. Certes on peut être contrôlé lorsqu'on la paye pas, mais c'est pareil pour la LG (d'autant qu'il n'y a plus "dilution des cibles").

La licence globale est également une absurdité par rapport aux sites de ventes de musique en ligne. J'achète régulièrement sur eMusic : est-ce que le fait de payer la licence globale va me donner un bon d'achat sur eMusic ou est-ce qu'il va falloir que je paye en plus ?


Je suis assez d'accord si la LG est obligatoire.

Dans le cas d'une LG optionnelle, c'est pas déconnant: Même si on peux s'abonner à un magazine, ca n'empêche pas de le trouver en kiosque.

La licence globale est une absurdité par rapport aux artistes : il suffit que je fasse 3 notes de musiques sur mon harmonica pour pouvoir prétendre à toucher des revenus de la licence globale ? Ou est-ce qu'il va falloir que je m'inscrive auprès d'un jury qui décidera si j'ai le droit ou non de prétendre à être éligible aux revenus de la licence globale ?
Et plus il y aura d'artistes éligibles, moins ils toucheront.

A l'heure actuelle la SACEM marche comme ca. Et oui ça me parait choquant.
La répartition doit être revue, on est bien d'accord, mais c'est un pb plus global que la licence globale (!)


Enfin, puisqu'on parle de licence globale pour la musique, je pense qu'il faut également la mettre en place pour ceux qui veulent télécharger des films, ceux qui veulent télécharger des livres, ceux qui veulent télécharger de la presse en ligne, ceux qui veulent télécharger des cours payants de macramé, ...
Il n'y a aucune raison que l'ensemble de la population paye pour ceux qui aiment la musique et que ceux qui aiment la musique ne payent pas pour ceux qui ont un autre loisir culturel.


C'est un petit peu l'idée que j'exposais dans le post précédant, en effet: Considérer la culture comme un patrimoine commun et entretenu comme tel plutôt que comme un bien marchand. On est d'accord c'est un gros changement de philosophie qui va plus loin que la simple licence globale, et ca ne sera pas facile à faire accepter, mais avec Internet et la dématérialisation des cours de macramé, c'est inéluctable. Avant, on pouvais au moins monnayer le support physique, pour essayer de "coller" au modèle connu. Mais la c'est plus possible.


Bref, au final, tout le monde payant pour tout le monde, est-ce qu'il ne serait pas plus simple que chacun paye pour soi ?


1) Ca pourrais marcher si il y avait une vrai concurrence ouverte & universelle de l'offre, tant sur la production que la distribution.
Or à l'heure actuelle, c'est un système quasi-oligarchique que l'on a, avec un très petit nombre d'intermédiaires qui se gavent tandis que les 2 bouts de la chaine se font enfler. (D'ailleurs, aux beaux jours de la musique, ce n'était pas comme ça, les producteurs pullulais et les disquaires avaient un rôle clé)

2) Ce système implique aussi que celui qui a de l'argent peux se payer ce qu'il choisi de voir, lire, écouter. Mais par contre le mec désargenté, pour lui, c'est ANPE & TF1.
La culture est aussi un ascenseur social, monnayer ça comme un bifteck permet surtout d'éviter que les moins riches n'y accèdent, et contribue à faire perdurer la situation.

Mais rassure-toi, on est en train de le faire pour tout le reste: La médecine, l'école, .... Avec le même raisonnement.
Inscrit le 12/05/2009
888 messages publiés
Grigori, le 06/11/2009 - 10:32

Ce qui est justement intéressant sur Deezer, c'est de fouiller et découvrir des pépites, pas de se faire servir la soupe !


Mouais vu leur catalogue restreint t'as intérêt à fouiller dur, bizarrement me rapelle que quand je l'utilisais et que tu laissais tourner le lecteur tu te retrouvais souvent à tomber sur de la soupe bien froide (parce que fouiller toute les 5min quand t'as juste envie de te poser et d'écouter une bonne musique non commercial c'est lourd).

Tout ce que je vois là dedans c'est que bientôt (au vu de leur catalogue restreint) pour avoir accès à tout faudra pas mal d'abo à 5-10euros par mois et que si tu coupes ton abonnement ou qu'il décide de retirer tels ou tels artiste, toi t'as plus rien donc obligé d'acheter la musique pour la "posséder" si vraiment tu aimais ou de reprendre ton abo.

Les majors faisaient du fric en vendant de la daube même pas fraîche et maintenant te vendent juste le droit de sentir l'odeur pas fraîche de la daube. Comment faire du fric avec pas grand choses, sont fort ces majors.
Inscrit le 14/11/2009
2 messages publiés
Journées mortes contre la PUB SONORE SUR DEEZER : du Lundi 16 jusqu'au mardi 17 novembre 2009. Pensez à vous habiller en NOIR, pour l'enterrement de ce début de semaine : avatar en noir, playlist et mur à basculer en mode privé. Faire passer le message pour que Deezer bouge !!!!!!!

http://www.deezer.co..._la_pub_sonore/
Inscrit le 20/11/2009
1 messages publiés
Deezer nous a volé l'idée de la licence globale que nous voulions mettre en place avec les P2P depuis plus de 5 ans.
Le pire est là !!!
La Licence globale c'est quoi : Nous demandions +/- 5€/mois/internaute et que cette argent soit reversé intégralement et SEULEMENT aux artistes les plus sollicités sur les sites P2P. (sauf les salaires de ceux qui assuraient la gestion de cette licence ainsi que les frais de fonctionnement ... dérisoire .... d'un site gestionnaire).
Les artistes avaient tout à gagner.
Sauf, bien sur, les exploiteurs que sont les Majors et surtout les gros vendeurs style johnny, Cabrel, Sardou, Obispo qui eux auraient vu leurs revenus diminuer d'au moins la moitié.
Voila la seule raison qui fait que le gouvernement de droite actuel a refusé la licence globale et a tout mis en oeuvre pour protéger ses copains ultra libéraux. Point barre !
Tout le reste n'est que littérature !

Et aujourd'hui 10H réinvente à sa sauce la licence globale mais ... pour lui et pour toujours les mêmes !
Une honte pour les amoureux de la musique et des artistes. Voila le message qu'il faut faire circuler partout.
Moi j'ai déjà lutté pendant 2 ans pour la licence globale en rencontrant des politiques, en faisant des actions sur des forums, etc ... aujourd'hui j'en ai ras le c** car rien ne change, au contraire.
Donc je passe le relais à plus jeune que moi.
Mais ne vous trompez pas de lutte. Seule la licence globale ciblée avec une juste répartition des revenus aux SEULS artistes est viable et fiable contrairement à tous les boniments de certains.

10H voleur d'idées !!!
Inscrit le 22/03/2010
5 messages publiés
Choisissez Spotify en lieu et place de Deezer. Deezer = voleur, j'en suis témoin. Un bon conseil : surtout, ne vous abonnez pas à Deezer Premium, le soi disant test gratuit n'a rien de gratuit, on vous débite systématiquement une mensualité !!!
Inscrit le 02/04/2014
1 messages publiés
Je souhaite reprendre la formule premium + à 9,99 euros par mois ,dont ma banque, le CMO.avait interrompu le paiement sans que je lui en fasse la demande.
Je vous remercie d'intervenir dans ce sens et de me recompter dans vos abonnés.
Meilleurs sentiments. Cisti17
Répondre

Tous les champs doivent être remplis.

OU

Tous les champs doivent être remplis.

FORUMS DE NUMERAMA
Poser une question / Créer un sujet
vous pouvez aussi répondre ;-)
Numerama sur les réseaux sociaux
Novembre 2009
 
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6