L'opérateur SFR lance sur la neufbox sa chaîne TV musicale SFR Music, exclusivement réservée à ses abonnés. Il y diffusera les concerts dont il est partenaire.

Alors qu’Orange a parié sur le cinéma et le sport pour proposer des contenus exclusifs à ses abonnés, SFR mise sur la musique. L’opérateur qui partage avec Universal Music la même maison mère, Vivendi, a lancé aujourd’hui sa chaîne de télévision SFR Music incluse gratuitement dans l’offre Neufbox TV de ses abonnés.

« Cette chaîne événementielle complète le dispositif de SFR autour de son service de concerts en direct avec plus de 30 événements retransmis depuis 2006 dont IAM aux Pyramides de Guizeh, Madonna à New York, Christophe Willem à La Cigale ou encore Franz Ferdinand, Ben Harper et Thomas Dutronc au Studio SFR, rue Tronchet à Paris« , explique SFR dans un communiqué.

Dès ce soir, les abonnés de SFR pourront suivre en direct un premier concert de M à la Cigale, puis le 25 septembre l’évènement électro « SFR Live Concerts » au Grand Palais à Paris. Les contenus diffusés sur la chaîne seront également accessibles en VOD sur la neufbox, avec des images exclusives de concerts et des interviews d’artistes.

« Avec cette nouvelle chaîne consacrée à la musique, SFR confirme ainsi ses ambitions dans l’univers musical et sa stratégie de convergence en retransmettant en direct pour la première fois les concerts dont il est partenaire sur trois écrans (Télévision, Mobile, Internet)« , explique SFR.

L’opérateur pourrait toutefois devoir lui aussi répondre d’une stratégie qui vise à lier l’accès à des contenus au choix d’un opérateur de télécommunications. Dans un avis publié en juillet 2009 à propos des exclusivités d’Orange, le Conseil de la Concurrence a estimé que la double exclusivité contenus/tuyaux devait rester « exceptionnelle, strictement limitée dans sa durée et dans son champ« , et exprimé des craintes face à « la fermeture probable du marché du haut et du très haut débit, qui se révèle très préoccupante – surtout si un tel modèle est imité par d’autres opérateurs et se généralise, dans la perspective du déploiement de la fibre optique« .

Le Conseil préconisait alors que les opérateurs aient l’obligation d’accorder aux autres la possibilité de commercialiser les contenus qui sont pour le moment liés au choix d’un FAI.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés