Les pirates ont fait une victime de plus : la littérature. L'auteur d'histoires fantastiques américaine Stephenie Meyer a décidé malgré elle de punir ses fans en arrêtant d'écrire le prochain volume de sa saga Twilight, après qu'une fuite a permis aux 12 premiers chapitres de Midnight Sun d'apparaître en ligne.

« Comme certains d’entre vous le savent, mon brouillon partiel de Midnight Sun a été posté illégalement sur Internet et a depuis été distribué sans que j’en sois averti et sans mon autorisation ou celle de mon éditeur« , écrit la romancière Stephenie Meyer sur son site. « J’ai une bonne idée de la manière dont la fuite s’est produite puisqu’il y eu quelques copies de Midnight Sun qui n’ont plus été en ma possession et chacune était unique. Grâce à des petites modifications que j’ai faites au manuscrit à différents moments, je peux dire quand chacune d’elle n’a plus été en ma possession et à qui je l’ai donné« .

Mais plutôt que d’attaquer le responsable visiblement identifié, Meyer préfère s’en prendre à Internet, et à ses propres fans internautes qui s’échangent les extraits de son livre. « Ce n’est pas parce que quelqu’un achète un livre ou un film ou une chanson, ou obtient un téléchargement sur Internet, que ça veut dire qu’il possède le droit de le reproduire et de le distribuer« , attaque l’écrivain. « Malheureusement, avec Internet, c’est très facile pour les gens d’obtenir et de partager des choses qui ne possèdent pas légalement« .

Violation de droit moral

Tous les auteurs ne réagissent pas de la même façon aux mêmes évènements. Le romancier brésilien Paulo Coelho, qui vend des millions d’exemplaires de ses œuvres à travers le monde, se félicitait récemment de voir ses livres piratés massivement sur BitTorrent, et de voir les fans créer des traductions qui sont autant de publicités pour son roman. « Partager fait partie de la condition humaine« , confiait-il alors à TorrentFreak, « une personne qui ne partage pas n’est pas seulement égoïste, mais aussi aigre et seule« .

« Je me sens trop triste après ce qui s’est passé pour continuer à travailler sur Midnight Sun, donc c’est en pause indéfiniment« , écrit pour sa part Stephenie Meyer.

Toutefois, ça n’est pas tant le préjudice économique éventuel qui lui fait arrêter l’écriture de son livre, que le sentiment de s’être fait violer son droit moral d’artiste.

« Je ne voulais pas que les lecteurs découvrent Midnight Sun avant qu’il soit terminé, édité et publié. Je crois que c’est important pour tout le monde de comprendre que ce qui s’est passé était une violation de mes droits en tant qu’auteur, sans parler de moi en tant qu’être humain« .

La saga Twilight ne sera donc jamais terminée… et après moultes hésitations, l’auteur a finalement décidé de donner à tous ses fans la même chance, en distribuant elle-même le brouillon piraté (.pdf).

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés