Moins de 5 dollars par mois pour les étudiants pendant 4 ans : voilà la réduction d'Apple pour attirer un consommateur jeune et encore tenté par le piratage sur son service de streaming audio.

L’offre a été annoncée cette semaine par TechCrunch et risque de changer la donne dans le marché très concurrentiel du streaming audio. Depuis la sortie de son service en 2015, Apple a essuyé de nombreuses critiques notamment à propos de son interface et de ses fonctionnalités. Beaucoup de consommateurs ne se retrouvent pas encore dans l’offre de Cupertino, l’expérience utilisateur — notamment sur Android, où elle est vraiment décevante — manquant encore de maturité. Quant à la position tarifaire de son service, Apple avait pris les devants en proposant une offre familiale à 14,99 € qui sait convaincre, rapidement reprise par la concurrence.

Apple compte pourtant sur son service qui malgré ses défauts connait une croissance inédite dans le secteur et gagne parfois jusqu’à un million d’utilisateurs par mois — actuellement le service compte 13 millions d’abonnés. Même si cela ne met pas encore Cupertino en capacité de détrôner le leader Spotify, la croissance d’Apple Music ne s’essouffle pas dans un contexte de ralentissement des autres activités de la marque.

Apple Music & les millenials

La société semble avoir deux stratégies pour redorer le blason de son service et en faire un rival définitif de ses concurrents. D’un côté, cet été, une refonte de l’interface et de l’expérience utilisateur sera déployée pour les utilisateurs. La mise à jour est censée gommer les défauts et problèmes auxquels font face les internautes au quotidien.

Ensuite, l’introduction d’une offre spéciale étudiants semble très pertinente pour obtenir une base d’utilisateurs rajeunie, très consommatrice de musique et souvent encore très prompt à télécharger des morceaux sur les réseaux P2P, les natifs du web ayant encore dans leur habitudes le téléchargement illégal, étant généralement nés en pleine ère eMule. C’est donc avec des prix très avantageux — moins de 5 dollars soit 50 % du tarif de sa formule classique — qu’Apple veut s’adresser à cette nouvelle cible. Cette réduction vient quatre année après que Spotify l’ait aussi proposée aux étudiants américains.

applemusic

Pour le moment, la disponibilité de la promotion n’est pas encore annoncée pour la France.  TechCrunch évoque pour le moment les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Allemagne, le Danemark, l’Australie et la Nouvelle-Zélande. L’offre sera valable pendant 4 ans pour tous les étudiants. Contacté par Numerama, Apple France n’a pas encore commenté la disponibilité de l’offre dans nos contrées.

Les propositions logicielles et tarifaires étant menées pendant la nouvelle campagne d’Apple Music mettant en scène des célébrités particulièrement populaires parmi les plus jeunes consommateurs, on ne doute pas du succès de l’opération séduction de Cupertino.

À lire sur Numerama : Taylor Swift donne de sa personne dans une pub grotesque pour Apple Music

Crédit photo de la une : Pexel

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés