Vous pensiez que le P2P ne servait qu’au partage de fichiers ? Voici que les créateurs de KaZaa innovent en lançant un produit qui utilise la même technologie pour s’appeler entre amis, prouvant ainsi que l’idée du P2P n’a pas fini de générer des applications.

L’idée n’est pas nouvelle. Il existe déjà des logiciels tel que Net2Phone qui permettent de téléphoner via Internet. Mais les fondateurs de la société Skype et créateurs du logiciel éponyme, Niklas Zennström et Janus Friis expliquent que leur réseau utilise toute ressource disponible pour acheminer les communications de manière optimisée afin que les communications soient plus fiables. Ils déclarent également s’être assurés des services des meilleurs experts en acoustique pour obtenir une qualité d’écoute même supérieure à celle d’une ligne fixe.

Skype affiche une liste d’amis en ligne comme le ferait une messagerie instantanée tel que ICQ, AIM, MSN ou Yahoo Messenger et peut d’ailleurs également fonctionner comme telle. Les communications sont cryptées sur 256 bits avec AES (Advanced Encryption Standard), un algoritme de cryptage utilisé par les organisations gouvernementales des Etats Unis. Il fonctionne avec presque tous les pare-feu, ce qui le distingue des applications précédentes.

La version beta (moins de 3Mo) vient de sortir. Elle est est gratuite et tourne sous Windows XP ou Windows 2000. Outre une connection haut-débit il vous faudra une carte son, un casque et un microphone. Skype utilise son propre URL callto:// pour établir les contacts entre utilisateurs mais la société projette de rendre des connexions possibles via le réseau téléphonique, pour un somme modique. Pour la firme scandinave, téléphonie et P2P font bon ménage.

Site Officiel :

www.skype.com

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !