Le piratage, et plus encore le recel de copies piratées, loin d’être des actes anodins, sont répréhensibles par la Loi. Ainsi « Rémi » en a fait les frais, et se confie dans une interview.

Bien entendu le P2P permet de partager tout types de données, y compris piratées. Mais on ne peut lui imputer le comportement de certains utilisateurs. Rémi, prénom donné pour garder son anonymat, a pendant deux années piraté, puis revendu des copies piratées via la Poste. Un commerce lucratif, a tel point que l’histoire s’est finie devant les tribunaux.

JeuxVideo.com a réalisé une interview de ce jeune étudiant, qui sans être démagogue, fait la part des choses, et revient sur les deux années passées de galère et de pressions.

Lire l’interview

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !