Microsoft a publié un brevet montrant une charnière « à fluide » pour de possibles appareils Surface pliables.

Nous sommes à quelques jours de la prochaine conférence de Microsoft centrée sur ses produits Surface et beaucoup retiennent leur souffle en attendant la possible présentation d’un appareil pliable. Ce ne sera peut-être pas pour cette année mais, en attendant, la firme de Redmond semble travailler sur des charnières, comme en témoigne ce brevet enregistré le 1er mars 2019 (et publié le 12 septembre). Il est intitulé « Appareil à charnière ». 

Les ingénieurs de Microsoft envisagent plusieurs technologies et l’une d’entre elles attire plus l’attention que les autres. Elle fonctionnerait avec des fluides, qui permettraient d’atténuer la pression appliquée sur l’écran pendant la fermeture et l’ouverture et de mieux protéger le mécanisme de pliage.

Une charnière à fluide par Microsoft // Source : Microsoft

Le Surface pliable de Microsoft se rapproche

Dans la description de cette charnière très particulière, on peut découvrir l’existence d’une « cavité » pouvant contenir « un fluide » (gaz ou liquide). Le brevet précise : « Dans l’exemple, le fluide est un fluide semi-visqueux qui se déplace lentement à l’intérieur de la cavité à des températures de fonctionnement du dispositif. Le fluide peut être une huile, telle qu’une huile végétale. » Bref, il s’agit d’un concept très élaboré, qui ne sera peut-être jamais commercialisé en l’état. 

Microsoft a raison d’envisager plusieurs options pour la charnière susceptible d’équiper sa Surface pliable : cette année, Samsung a rencontré plusieurs problèmes de fiabilité avec celle de son smartphone Galaxy Fold (la firme coréenne a dû revoir sa copie et repousser le lancement du produit). En tout cas, la multinationale sait y faire en matière de charnières saugrenues : celle de son hybride Surface Book, baptisée Dynamic Fulcrum Hinge, avait déjà fait beaucoup parler lors de la présentation.

Microsoft officialisera peut-être sa Surface pliable le 2 octobre prochain (un léger teasing suffira). L’avenir dira si elle s’appuie sur une charnière classique ou fonctionnant à fluide.

Partager sur les réseaux sociaux