La caméra Osmo Pocket de DJI affiche de sérieux arguments pour les amateurs de vlogs.

Si les vlogueurs cherchaient l’outil idéal pour accompagner la moindre de leurs pérégrinations, ils le trouveront peut-être avec l’Osmo Pocket. Signée DJI et présentée dans dans un communiqué de presse envoyé le 28 novembre 2018, cette nouvelle caméra de poche ne manque pas d’arguments et sera disponible le 15 décembre 2018 au prix de 359 euros.

Stabilisée sur trois axes et tellement compacte qu’on pourra la glisser dans certaines poches, l’Osmo Pocket ne sacrifie pas la qualité de capture. Ainsi, elle pourra monter jusqu’à la 4K à 60 fps et 100 Mbps.

Seulement 12 centimètres de haut

Ne mesurant que 12 centimètres, l’Osmo Pocket s’en remet à un capteur de 1/2.3 pouces pour prendre des photos (12 mégapixels) et des vidéos. Elle est par ailleurs équipée de deux microphones et d’algorithmes de réduction de bruit pour agrémenter son cahier des charges et séduire celles et ceux qui adorent capturer/partager des moments de vie. À ce sujet, la stabilisation à nacelle — mécanique — leur promet une qualité d’image idéale, même en bougeant la caméra.

Concernant l’autonomie, DJI estime que la batterie peut tenir jusqu’à deux heures en enregistrant en 4K à 30 fps.

Si l’Osmo Pocket est équipée d’un minuscule écran tactile pour visualiser ce que l’on immortalise ou gérer les paramètres, on pourra brancher son smartphone — Lightning ou USB-C — pour profiter d’un écran bien plus grand et accéder à des fonctionnalités plus avancées (via l’application DJI Mimo). De base, le mode ActiveTrack peut suivre le sujet de votre choix tandis que le dérivé FaceTrack s’avèrera utile pour centrer un visage (à vous les vidéos selfies parfaites).

Pour terminer, il sera possible de connecter toute une panoplie d’accessoires à l’Osmo Pocket, que ce soit pour l’accrocher à son poignet, la relier sans-fil à son téléphone, lui flanquer une roue de commande ou lui offrir un adaptateur 3.5 mm pour une meilleure capture audio.

Partager sur les réseaux sociaux