Le réseau social a accordé des bourses à des gérants et gérantes de groupes Facebook, afin de continuer de renforcer sa nouvelle ligne directrice : les groupes avant tout. 4 projets Français ont été récompensés.

Facebook a accordé des bourses à 115 internautes qui ont créé des groupes populaires et utiles sur sa plateforme, dans le cadre de son programme Facebook Community Leadership, le 23 septembre 2018. Quatre initiatives françaises ont été récompensées. Parmi elles, il y a le réseau de groupes Wanted Community, dont les trois fondateurs ont remporté un million d’euros pour développer leur « réseau d’entraide ».

Sur 6 000 candidatures, seuls 5 projets dans le monde ont reçu la plus haute somme allouée (un million) par Facebook. Les 110 autres ont pu recevoir « jusqu’à 50 000 euros », a précisé le réseau social dans son communiqué.

Facebook Community Leadership Program // Source : Facebook

Quatre initiatives françaises récompensées

Trois autres français ont été récompensés :

  • Le Cocon des Brindilles (1800 fans) : un groupe privé «  interactif et participatif qui offre à ses membres une bulle de réconfort pour les soutenir dans leur éclosion », explique la bio de présentation.
  • Run Eco Team (104 pays) : un groupe de personnes qui aiment courir et en profitent pour nettoyer des rues
  • Ecosystemic Education European Institue (une initiative pour « jeunes » encore très peu détaillée, créée en août 2018)

« Nous avons tous les inconvénients d’une grande entreprise, sans en avoir les avantages  »

Wanted Community est un projet lancé en 2011 qui compte aujourd’hui 800 000 membres sur Facebook. La bourse obtenue est censée permettre aux fondateurs de développer ces communautés, de suivre des formations et de travailler avec les équipes de Facebook. En février derniers, les trois dirigeants de Wanted Community se plaignaient auprès du Huffington Post de ne gagner aucun argent avec leur invention, notamment car Facebook n’autorise pas les publicités et la monétisation des groupes. «  Nous avons tous les inconvénients d’une grande entreprise, sans en avoir les avantages », soulignait Christian Delachet. Ils souhaitent notamment ouvrir un café.

Avec son programme de Community Leadership lancé en février 2018, Facebook réaffirme son changement de cap : se focaliser sur les groupes et les communautés, et donner beaucoup moins de place aux médias.

Partager sur les réseaux sociaux