En partageant une partie des coulisses de la publicité Nova 3, une actrice a accidentellement montré le véritable appareil photo utilisé.

Les grandes marques de smartphone tricheraient-elles pour amadouer leurs potentiels acheteurs ? Depuis quelques années, la qualité de l’appareil photo intégré au smartphone devient essentielle dans l’achat de celui-ci, alors convaincre le grand public est nécessaire.

C’est ce qui a sans doute poussé Huawei, deuxième mondial sur le marché du smartphone, à (légèrement) mentir sur la qualité photographique de son Nova 3 à l’occasion d’un spot publicitaire publié le 19 août 2018. Une photo des coulisses montre en effet l’utilisation d’un reflex au lieu dudit smartphone.

Une qualité photographique trompeuse

L’actrice Sarah Elshamy, une des protagonistes de la publicité, avait publié sur son compte Instagram une photographie illustrant le making-of de la publicité. Le post a vite été supprimé et on comprend pourquoi ; celui-ci montrait les acteurs mimant un selfie devant un appareil photo professionnel. Certes, Huawei peut rétorquer qu’il n’a jamais prétendu que les selfies provenaient du Nova 3 sauf que le montage de la publicité laisse penser que ces selfies ont été pris par ledit smartphone.

Ce n’est pas la première fois que Huawei est pris à « tromper »  son audience. En juillet 2016, il avait fait passer la qualité photographique du Huawei P9 pour celle d’un Canon 5D Mark III, un appareil photo d’une valeur de 5 000 euros et disposant d’un objectif 70 – 200 mm 2.8.

« Ce sont des images qui expriment l’attitude de notre audience ciblée »

Début août 2018, Samsung s’attirait foudres et moqueries pour avoir utilisé des photos stock afin de les faire passer pour des photos prises par son Galaxy A8. En guise de défense, la marque coréenne a affirmé que : « Certaines des photos que nous postons sont prises depuis nos smartphones, mais pour certaines, comme ici, sont des images qui expriment l’attitude de notre audience ciblée. »

L’explication semble tout de même bancale et le procédé assez malhonnête. Pour ce genre de promotion, il devrait être spécifié que les photographies n’ont pas été prises par le smartphone vedette, mais on imagine que cela serait sûrement moins vendeur.

Partager sur les réseaux sociaux