Steam Play : ce nom sera-t-il celui qui amènera une bonne fois pour toutes le jeu vidéo sur Linux ? Peut-être.

Steam aime Linux, mais la plupart des développeurs de jeux vidéo ne portent pas le système d’exploitation libre dans leur cœur. Ou s’ils le portent, les lois du marketing font que les distributions Linux ne sont pas suffisamment utilisées aujourd’hui pour constituer un marché qui permet d’investir des coûts de développement supplémentaires. Valve, l’entreprise de Gabe Newell qui édite Steam, a pourtant misé sur une distribution Linux maison pour faire tourner ses machines maison. Ce qui devait arriver n’arriva pourtant pas : le marché ne s’est pas massivement déporté sur Linux. Mais peut-être que Steam a une solution dans ses cartons.

Des utilisateurs du forum Reddit ont déniché des éléments d’interface qui correspondraient à des fonctionnalités encore non dévoilées, nommées Steam Play. Un texte les accompagne : «  Steam Play va installer automatiquement des outils de compatibilité qui vous permettent de jouer à des jeux de votre bibliothèque qui ont été conçus pour d’autres systèmes d’exploitation ». Un peu plus loin, on trouve d’autres précisions : « Vous pouvez utiliser Steam Play pour tester des jeux dans votre bibliothèque qui n’ont pas été vérifiés, grâce à un outil d’analyse de compatibilité  ». Bref, deux références qui semblent s’adresser aux joueurs d’un côté et aux développeurs de l’autre.

L’idée, d’après ce qu’on déchiffre, ce serait d’émuler certaines parties de Windows nécessaires au lancement d’un jeu conçu pour Windows, mais sur une machine tournant sous une distribution Linux — au hasard, SteamOS. Côté développeurs, Steam Play permettrait de tester si les jeux conçus pour Windows sont compatibles avec l’outil de conversion magique. Loin d’être utopique — l’émulation de Windows à divers degrés existe déjà depuis bien longtemps –, la solution permettrait aux joueurs Linux et SteamOS de profiter d’une bibliothèque bien plus large. Et il n’est pas dit que Steam Play soit uniquement un pont vers Linux : même si les développeurs portent de plus en plus de titres sur macOS, l’univers Mac reste encore à la marge côté gaming.

Reste à savoir si ce projet sortira des cartons de l’entreprise et à quel point il fonctionnera en pratique.

Partager sur les réseaux sociaux