Wikipédia propose une liste des plus anciens noms de domaine enregistrés, mais celle-ci est incomplète. Un ingénieur s'est penché sur la question pour extraire les 100 noms de domaine les plus âgés pour les trois principaux TLD.

Il existe sur Wikipédia de nombreux articles se présentant sous la forme de listes. On en trouve notamment qui ont trait à Internet, avec par exemple la liste des domaines Internet de premier niveau, celle des sites web les plus visités dans le monde ou bien un article regroupant les « territoires, villes et villages Internet ».

Instructives, distrayantes ou surprenantes, ces listes sont hélas parfois incomplètes, brouillonnes ou déséquilibrées. C’est le cas par exemple de la liste dédiée aux plus anciens noms de domaine enregistrés. La version anglophone de l’article, quoique plus élaborée, est aussi imparfaite.

rj45 internet câble ethernet
CC Magnus

C’est en partant de ce constat que Frédéric Cambus, ingénieur réseau et logiciel, s’est lancé dans une petite recherche pour retrouver les 100 plus anciens noms de domaine enregistrés pour les trois domaines génériques les plus communs, à savoir le « .com », le « .net » et le « .org ».

Dans un article de blog, il décrit la méthode employée pour cibler les domaines et les requêtes adressées aux services de recherche whois de l’organisation Network Information Center et de l’association Public Interest Registry. Il explique aussi comment il a été obligé de gérer certaines restrictions de requête, en temporisant.

Un extrait de la liste.

Des domaines âgés de 33 ans

La liste complète est disponible sur le site de Frédéric Cambus. On note que certains de ces domaines sont aujourd’hui très âgés, plus que nombre d’internautes fréquentant la toile. Le plus ancien, nordu.net, a plus de 33 ans, puisqu’il a été enregistré le 1er janvier 1985.

Les 100 premiers domaines pour le « .com » ont été déposés entre le 15 mars 1985 et le 30 novembre 1987. C’est une adoption plus rapide que le « .net », car si le premier domaine a été enregistré le 1er janvier 1985, le centième l’a été le 13 avril 1993. Quant aux « .org », le top s’est constitué entre le 10 juillet 1985 et le 22 mai 1991.

Ces listes seront l’occasion de voir quelles sont les adresses encore valides — certaines ne le sont plus ou paraissent inaccessibles à l’heure où cet article est écrit –, celles qui sont en vente ou encore celles qui sentent la naphtaline, parce que leur design est resté coincé dans les années 80 et 90. Enfin, ces listes pourront être un bon support pour celui ou celle qui voudrait compléter Wikipédia.

Partager sur les réseaux sociaux