Uber teste auprès de certains de ses employés une nouvelle fonctionnalité. Moyennant un temps d'attente allongé, l'option permet aux passagers de payer leur course moins cher.

Et si Uber récompensait la patience des passagers par la baisse des prix des courses ? L’entreprise de VTC teste une nouvelle option qui permettrait aux utilisateurs de son application de bénéficier d’un tarif moins élevé pour une course, moyennant un temps d’attente un peu plus long.

Repérée par Quartz, l’option a été évoquée dans un tweet publié par un employé d’Uber. D’après nos confrères, la publication contient une capture d’écran de la fonctionnalité — elle a été supprimée depuis. Lorsque cet employé d’Uber a utilisé l’app pour demander une course à Berkeley, en Californie, le service lui a précisé que « les prix [étaient] plus bas à 17 heures. »

Sur l’image en question, on peut voir qu’il était 16 heures 56 : si l’employé d’Uber souhaitait commander sa course immédiatement, elle lui serait revenue à 10,18 $. S’il décidait d’attendre jusqu’à 17 heures, le prix baissait d’environ 25 %, pour passer à 8,15 $.

Flickr/CC/Elliott Brown

Testé à San Francisco et Los Angeles

« Si vous êtes d’accord pour partir plus tard, nous commanderons votre trajet à 17 heures pour un prix inférieur  », a mentionné l’application Uber lorsque cet employé a voulu commander une course.

Sollicité par Quartz, Uber a précisé que l’option permettant de bénéficier d’une course moins chère, en contrepartie d’un temps d’attente allongé, était en cours de test auprès de ses employés à San Francisco et Los Angeles.

« L’abordabilité est la principale raison pour laquelle les usagers choisissent de partager des courses, et nous expérimentons en interne un moyen d’économiser de l’argent en échange d’une prise en charge plus tardive », a déclaré un porte-parole d’Uber.

La startup, qui teste régulièrement de nouvelles options, a récemment déposé un brevet pour détecter si les passagers de ses véhicules sont en état d’ébriété.

Partager sur les réseaux sociaux