Alors que les contenus en 4K natif peinent toujours à se multiplier, Sharp prend les devants avec la commercialisation d'un écran 8K. L'upscaling a intérêt à être puissant.

À la fin du mois d’avril, Sharp va commencer les livraisons du LV-70X500E, un téléviseur — disons plutôt un moniteur, en l’absence de tuner et d’applications Smart — de 70 pouces (178 cm) et d’obédience 8K. Le constructeur japonais, qui évolue dans l’anonymat sur le segment 4K après avoir offert de belles prestations en Full HD avec ses TV Aquos, apparaît très avant-gardiste. Car, aujourd’hui, les contenus peinent toujours à s’afficher en 4K natif. Il faudra donc que son LV-70X500E soit équipé d’un upscaling  [mise à échelle] très puissant pour que les vidéos 1080p, et d’une résolution inférieure, s’affichent correctement sur sa grande diagonale.

La 8K de demain dès aujourd’hui

Bizzaremment, la fiche technique de cet écran ressemble à s’y méprendre à celle d’un téléviseur plus standard : il s’agit d’un LCD Full LED sur 216 zones (c’est peu) compatible HDR — HDR10 et HLG — grâce à des pics lumineux pouvant atteindre les 1 000 units (c’est peu également) et couvrant 79 % de la norme BT.2020 (espace couleurs). Seule la résolution est différente : elle atteint 33 millions de pixels (7 680 x 4 320). Soit quatre fois plus qu’une dalle 4K et seize fois plus qu’un téléviseur 1080p. Point de vue connectique, il est équipé de huit ports HDMI ( !), dont quatre à la norme 2.1 (indispensable pour véhiculer un flux 8K). 

Le LV-70X500E sera avant tout jugé sur son moteur de mise à l’échelle et son traitement d’image. Ils devront être assez performants pour justifier la résolution. Mais aussi le prix : 11 999 euros.

«  Depuis l’avénement de la télévision, le but a d’abord été de créer l’illusion parfaite sur un écran. À l’aube de la HD, le focus était sur la netteté. Mais la netteté ne doit pas être une fin en soi. Les téléviseurs actuels ne manquent pas de netteté, ils manquent de naturel. Avec l’amélioration de la résolution, il faut aussi améliorer la reproduction des couleurs et le contraste pour qu’il soit technologiquement possible de se se rapprocher d’une image réelle » explique Sascha Lance, vice-président du marketing et des ventes en Europe, dans un communiqué relayé par AVSForums le 24 avril 2018. Il souligne aussi que la 8K va permettre d’installer des téléviseurs toujours plus grands chez les gens sans qu’il n’y ait besoin d’agrandir le recul nécessaire pour ne pas s’exploser les yeux. Pour lui, les diagonales standards de demain seront au minimum de 70 pouces. 

Partager sur les réseaux sociaux