Avant de brandir votre smartphone pour prendre un selfie, avez-vous pensé à vous protéger de sa lumière bleue ? Heureusement pour vous, voici le « Spray à Selfie » français. Une brume à l'efficacité... questionnable.

De nombreuses entreprises ont choisi de miser sur le selfie, cet autoportrait réalisé à bout de bras avec un smartphone, pour se faire de l’argent. On connaissait déjà, par exemple, cette perche spécialement pensée pour les animaux, ou cette application qui permet de prendre des photos avec un proche décédé.

Mais connaissiez-vous l’existence du spray à selfie ? Un spray qui protègerait la peau délicate de votre visage de la lumière bleue émise par votre téléphone ? Non, ce n’est pas une blague — ni un poisson d’avril retardataire. Ce 9 avril 2018, un internaute a partagé sur Twitter sa découverte de ce produit de la marque française FG CosmetiqueSur le site de la marque, ce surprenant objet est vendu 29,90 euros.

fgcosmetique.fr

Littéralement baptisé « Spray à selfie », le produit a été notamment distribué en France au mois d’avril dans une box beauté de la marque Biotyfull. Le flacon y était accompagné d’une notice présentant l’histoire, la composition et le mode d’emploi de cette brume censée protéger l’épiderme des agressions lumineuses des smartphones.

Interrogé par Numerama, Biotyfull nous explique que ce « produit à l’odeur étonnante hydratera et protègera votre visage et votre décolleté (sic) contre la lumière bleue émise par nos objets connectés », ajoutant qu’il s’agit d’une «  véritable innovation », mais sans préciser comment le produit est censé fonctionner.

« Une protection contre la lumière bleue »

Photo @sefsef_BJ pour Numerama

L’étiquette de ce Brumisateur affirme que le produit assure « une protection contre la lumière bleue émise par nos objets connectés (téléphone portable, ordinateur, tablette) ». Pour parvenir à ce résultat, le spray contiendrait du « Blue Light Filter, un extrait de feuilles d’olivier présentant une activité filtrante de la lumière bleue », décrit l’étiquette, que l’internaute qui a reçu la Biotyfull box a pris en photo pour nous. Il y aurait aussi de l’aloe vera, de l’acide hyaluronique et des « extraits marins aux vertus hydratantes ».

FG Cosmétiques préconise de s’en servir « le matin, avant d’utiliser vos objets connectés » : une fois vaporisé en direction du visage, « un fin film se dépose et est absorbé rapidement par la peau ». Et voilà, vous seriez désormais recouvert d’ « une protection optimale pour chaque selfie ou session prolongée devant l’ordinateur ».

FG Cosmectique n’est pas la seule marque sur le créneau de ces mystérieux produits cosmétiques anti-lumière bleue ; il y a aussi, par exemple, cette huile Annemarie Borlind censée «  protéger la peau de la lumière bleue émise par une liseuse.  »

Sont-elles pour autant efficaces ? A Grenoble, un laboratoire étudie l’impact de la lumière bleue sur notre peau, a montré France 3 dans un reportage en décembre dernier. Cette dernière aurait bien tendance à accélérer le vieillissement de la peau, mais le laboratoire n’a pas encore trouvé de parade efficace, sauf peut-être l’utilisation du ginseng. « Il faudra attendre deux ans au moins avant la commercialisation de produits dermatologiques », conclut le reportage.

Contacté par Numerama, le service client de FC Comestique n’a pas répondu à nos appels ni à nos mails.

Partager sur les réseaux sociaux