La réorganisation des fréquences est en cours dans l'est de la France. Objectif : libérer la bande 700 MHz utilisée par la télévision numérique terrestre pour la mettre à disposition des opérateurs de téléphonie mobile.

Vous habitez dans la région du Grand Est, mais aussi au nord-ouest de la Bourgogne-Franche-Comté ? Alors vous vous trouvez dans une zone où les fréquences sont en train d’être réorganisées, afin de libérer des ressources pour le déploiement du très haut débit mobile. En conséquence, les personnes recevant la TNT doivent faire une recherche des chaînes pour retrouver leurs programmes.

Concrètement, les personnes se trouvant dans la Marne, dans la Meuse, dans le Bas-Rhin, dans les Ardennes, en Moselle, dans l’Aube et en Meurthe-et-Moselle sont concernées, hormis quelques très rares cas se trouvant en périphérie de la zone. Pour les habitants de l’Aisne, l’Yonne, la Côte-d’Or et la Haute-Marne, la couverture est partielle : il faut donc se référer aux cartes pour déterminer si l’on est éligible ou non.

Puisque le changement des fréquences de la télévision numérique terrestre ne suit pas parfaitement les frontières administratives du territoire, l’Agence nationale des fréquences fournit une carte pour visualiser l’étendue géographique de cette réorganisation. Il est à noter que les personnes non loin de ce processus peuvent être affectées. Il existe un guide pour accompagner les téléspectateurs qui en ont besoin.

Les fréquences dont on parle se trouvent dans la bande 700 MHz. Surnommées parfois les « fréquences en or », elles sont très intéressantes pour les télécommunications car elles portent plus loin et entrent plus facilement dans les bâtiments, ce qui est évidemment fort pratique pour couvrir une zone urbaine. C’est dans ce cadre qu’un transfert progressif de la TNT vers les opérateurs de téléphonie mobile a lieu.

La dernière phase doit avoir lieu fin juin 2019.

Partager sur les réseaux sociaux