Parmi tous les produits que Sony a présentés dans le cadre du CES 2018, il est difficile de ne pas résister à l'appel du LSPX-A1, un vidéoprojecteur à ultra courte focale particulièrement bien pensé.

Les constructeurs misent de plus en plus sur des appareils à l’intégration bien pensée, sans forcément de compromis sur la qualité. Ainsi, LG  a présenté tour à tour un vidéoprojecteur niché dans une colonne compacte et un écran OLED enroulable. Mais Sony risque de remporter la palme, avec son LSPX-A1, un vidéoprojecteur à ultra courte focale prenant la forme d’un meuble design conçu avec exigence et savoir-faire. Naturellement, le prix s’en fera ressentir et il faudra payer 30 000 dollars pour installer cet objet de 75 kg dans son salon. Le lancement est prévu pour le printemps prochain.

Transformer le salon

Avec le LSPX-A1, le géant japonais souhaite transformer l’espace de vie en y intégrant une grande image 4K HDR (jusqu’à 120 pouces, soit 305 centimètres avec un placement à 24 centimètres du mur), accompagnée d’un son immersif. Pour ce faire, le vidéoprojecteur s’appuie sur la technologie Triluminos pour une meilleure restitution des couleurs, le procédé Reality Creation pour un maximum de détails, et des panneaux SXRD 4K, capables de délivrer une résolution de 4096 x 2160 pixels, avec une lampe pouvant grimper jusqu’à 2500 lumens. Avec ses trois entrées HDMI compatible HDCP 2.2, il pourra sublimer autant de sources.

Côté son, le LSPX-A1 revendique une restitution à 360 degrés avec le Glass Sound Speaker. Il repose sur deux tweeters en verre vibrant installés sur les pieds à l’avant, soutenus par trois autres hauts-parleurs de 23 W et un caisson de basse séparé de 50 W. Trois modes d’écoute seront proposés en fonction des usages : Standard, Musique et Cinéma.

Même la télécommande sera minimaliste : petite et ne proposant que peu de boutons.

On rappellera que Sony avait déjà commercialisé des vidéoprojecteurs à ultra courte focale. L’an dernier, le VPL-VZ1000ES coûtait même 5 000 dollars de moins.

Partager sur les réseaux sociaux