La nouvelle version de la capsule New Shepard s'est envolée vers le ciel lors d'un vol test ce 12 décembre 2017. Jeff Bezos, le fondateur de Blue Origin, a partagé la vidéo de ce lancement réussi et prometteur pour son projet de tourisme spatial.

Il y a quelques mois, l’intérieur de la capsule spatiale de Blue Origin s’était dévoilé en images. Alors que Virgin Galactic mise sur le lancement de ses premiers vols commerciaux en 2018, le tourisme spatial fait également partie des ambitions de Jeff Bezos. Bien qu’il se fasse plus discret que Richard Branson, le fondateur de Blue Origin semble se rapprocher de plus en plus de l’objectif visé.

Le créateur d’Amazon — dont nous évoquons la genèse dans le dernier numéro du podcast Club Internet — a fait savoir le 12 décembre 2017 que la deuxième version de la capsule New Shepard avait réalisé un premier vol test, couronné de succès.

À 100 kilomètres d’altitude

La vidéo accompagnant le tweet de Jeff Bezos montre en effet le décollage flamboyant de la capsule vers le ciel, puis l’atterrissage contrôlé du lanceur. Le mannequin installé à l’intérieur de la capsule s’est ainsi envolé à presque 100 kilomètres (très exactement 322 405 pieds) de la surface de la Terre, avant de retomber sur le sol.

La vidéo complète du lancement de la capsule a été publiée par Blue Origin sur YouTube ce 12 décembre.

La New Shepard doit emmener ses futurs touristes de l’espace en voyage pendant une dizaine de minutes. À l’intérieur de la capsule, plutôt luxueuse, les clients de Blue Origin disposeront de six sièges et d’une grande visibilité sur l’extérieur grâce à de larges fenêtres.

Blue Origin compte inaugurer ses premiers vols en 2018. Si cela vous intéresse, mieux vaut commencer à économiser dès à présent : le voyage devrait coûter entre 100 000 et 200 000 dollars.

Partager sur les réseaux sociaux