Au début de l’année, Dave Goldberg avait créé la surprise en conseillant aux maisons de disques d’essayer de vendre de la musique sans DRM. Le responsable de Yahoo! Music ne faisait alors qu’expliquer l’évidence en démontrant que les DRM sont davantage un obstacle qu’un moteur de consommation. Mais allait-il faire suivre les mots d’actes de la part de Yahoo ?
Ca n’est pas encore le cas, mais visiblement le premier portail musical au monde y réfléchit sérieusement. Dans une enquête auprès des clients de son service Yahoo! Music Unlimited, Yahoo pose deux questions clés sur les DRM :

  • Si Yahoo! Music proposait des formats de fichiers MP3 sans restriction pour les téléchargements de musique, quelles sont les chances que vous l’utilisiez ?
  • Consentiriez-vous à payer 1,09 $ pour un seul téléchargement de MP3 sans restriction qui n’aurait absolument aucune restriction sur son utilisation et qui pourrait être transféré sur n’importe quel baladeur audio ou ordinateur ?

Certes il ne s’agit encore que de questions, mais toute initiative commerciale commence par une étude de marché…