Alors qu’en France l’accord sur la VOD rendrait la manoeuvre illégale, Warner Bros proposera aux internautes néerlandais de télécharger le dernier Harry Potter le même jour que sa sortie en DVD.

Harry Potter et la Coupe de Feu doit sortir le 4 avril en DVD chez les commerçants néerlandais. Prenant en compte l’évolution des techniques et des modes de consommation, son distributeur Warner Bros. Home Entertainment a annoncé que le film serait disponible le même jour en téléchargement payant sur un service de vidéo à la demande.

C’est le service Free Record Shop qui aura cette exclusivité. La vidéo sera vendue encodée et protégée avec le format Windows Media, sans limites sur le nombre de lectures ou sur la durée de visionnage. Si l’usage de Windows Media empêche d’utiliser la vidéo sur un iPod vidéo, les autres baladeurs notamment Archos permettront d’emporter le film avec soi. Le prix du quatrième opus de Harry Potter, sans galette plastique ni boîtier décoratif, et probablement sans bonus, sera fixé entre 10 et 15 euros. C’est entre deux à trois fois moins cher que la version DVD vendue 35 euros chez le même magasin Free Record Shop. Warner n’a toutefois pas préciser si la définition de l’image serait égale à celle du DVD.

Une telle offre ne pourrait cependant pas voir le jour en France où règne la sacro-sainte chronologie des médias, qui sur le prétexte de l’exception culturelle, vise à garantir la non concurrence entre les formats. Un accord signé le 20 décembre entre fournisseurs d’accès à Internet et professionnels du cinéma a ainsi gelé en France toute initiative similaire à celle de Warner Bros. Alors que le DVD peut sortir 6 mois après la parution en salle d’un film, la VOD doit attendre 33 semaines (7,5 mois). Une chance toutefois, l’accord n’a été signé que pour une durée d’un an. La fenêtre de la VOD pourrait donc s’aligner sur celle du DVD dès le début 2007, à condition que l’industrie cinématographique renonce à un calcul plus idéologique que pragmatique.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !