Alors que Google vient de lancer son Video Store et que Yahoo s’achète Webjay, AOL annonce l’acquisition de Truveo, une jeune pousse spécialisée dans la recherche de vidéos sur Internet.

L’affaire a été bouclée le 21 décembre, « et les investisseurs ont eu de jolis cadeaux de noël sur leur compte bancaire deux jours plus tard« , se réjouit Jeff Clavier, l’un des investisseurs qui ont permi à Truveo de se développer depuis deux ans. Il s’agit pour AOL de la cinquième acquisition réalisée en 2005, après Music Now (en novembre), Weblogs (septembre), Xdrive et Wildseed (août). Les termes financiers de la transaction n’ont pas été dévoilés, mais il s’agirait de la plus grosse acquisition réalisée par AOL en 2005, tout en étant d’un montant plus faible que les 435 millions de dollars investis en 2004 pour Advertising.com.

Alors quel est donc ce moteur relativement méconnu qui a tant attiré AOL ? Avec une technologie baptisée « Visual Crawling », Truveo serait capable d’indexer bien plus de vidéos que les concurrents. Il « découvre automatiquement les fichiers vidéo et les informations liées sur des pages complexes, dynamiques – une tâche qui a notoirement constitué un défi pour les technologies classiques de crawling« , explique AOL.

La filiale de Time Warner considère que « Truveo est une perle cachée dans le marché de la vidéo, qui offre aux membres d’AOL et aux utilisateurs d’AOL.com une vaste gamme d’outils nouveaux et une collection étendue de contenus vidéos mis à jour, difficilement trouvables [autrement]« .

Truveo viendra ainsi compléter le moteur de recherche vidéo dévoilé par AOL en juin 2005, qui était déjà animé en grande partie par l’acquisition de Singfish en novembre 2003.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !