Hyperloop One a commencé à discuter avec le gouvernement indien dans l’espoir d’installer son réseau de transport très rapide à mi-chemin entre le train et l’avion par suspension magnétique dans le pays.

Le gouvernement indien a entamé des discussions afin de potentiellement installer le réseau de transport très rapide à mi-chemin entre le train et l’avion conçu par la société californienne Hyperloop, une technologie née d’une idée d’Elon Musk.

Si les négociations arrivent à bon port, l’entreprise exploitera une partie des ressources locales, dont l’acier, pour construire son réseau futuriste. Rob Lloyd, le CEO de Hyperloop One, espère convaincre le gouvernement : « L’Inde est clairement une opportunité gigantesque pour le concept du Hyperloop.  Nous voulons nous accorder avec les investisseurs pour trouver la meilleure voie, pour nous pencher sur les systèmes d’ingénierie requis, afin de déterminer le financement du projet, et envisager un partenariat public-privé. »

train inde

L’Inde, un partenaire logique ?

Récemment, le premier ministre indien Narendra Modi a annoncé vouloir dépenser 59 milliards de dollars pour améliorer et moderniser les infrastructures et les transports du pays. Ce faisant, il espère attirer plus d’investissements dans le pays et pouvoir faire face à l’urbanisation galopante des grandes villes indiennes, toujours plus gourmande en réseaux de transports en commun.

Si Lloyd fait preuve d’un grand optimisme, plusieurs journalistes indiens se demandent plus raisonnablement quand la technologie d’Hyperloop One, qui a effectué son premier test l’année dernière, verra bien le jour dans leur pays et, si oui, quand.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !