Facebook lance officiellement la possibilité de publier des offres d’emploi aux administrateurs de pages aux États-Unis et au Canada. Les candidats pourront répondre via Messenger, donnant au passage de nouvelles informations personnelles au réseau social.

Sur Facebook, on a des « amis ». Sur Linkedin, on parle de « relations ». Une sémantique qui ne laisse a priori pas de doute sur le but de chacun de ces réseaux, et la nature des relations que l’on pourrait y entretenir. Pourtant, force est de constater que Facebook est déjà bel et bien utilisé comme un outil professionnel.

Le réseaux des réseaux rassemble en effet plus de 65 millions d’entreprises utilisant son outil Pages. Un choix souvent moins cher pour communiquer sur son business, et aux bénéfices plus importants et immédiats que ceux, par exemple, que peut apporter un site web.

Facebook va-t-il faire trembler Linkedin ?

Pas étonnant, alors, de voir que Facebook n’a pas hésité à s’attaquer à Linkedin avec le lancement d’une phase de tests autour de la fonctionnalité « offres d’emploi ». Le principe est simple : permettre aux administrateurs de pages de poster une offre d’emploi gratuitement, avec des cases à remplir telles que l’intitulé du poste ou le montant du salaire.

Facebook app

Dans les semaines à venir, Facebook introduira officiellement la possibilité aux entreprises américaines et canadiennes de publier ces offres sur leur page, et de recevoir les candidatures via Messenger. Autant dire que la nouvelle fonctionnalité coupe l’herbe sous le pied de Linkedin et sa nouvelle interface, même si on peut imaginer que les publics ciblés par les deux réseaux sociaux seront peut-être très différents.

« Aujourd’hui, nous facilitons le travail d’embauche en permettant de proposer des offres d’emploi directement sur Facebook. Il est encore tôt, mais nous sommes ravis de voir comment les gens utilisent cet outil simple pour obtenir le travail qu’ils veulent et pour que les entreprises trouvent l’aide dont ils ont besoin », a déclaré Andrew Bosworth, vice-président en charge de la publicité et du business sur Facebook.

Des informations qui pourraient intéresser les publicitaires

Une fois postée par l’administrateur, l’offre d’emploi reste accessible via une section « Jobs » sur la page. Toutes les personnes abonnées à la page, ou ayant aimé l’offre d’emploi, retrouveront ensuite les autres offres publiées par l’entreprise dans leur fil d’actualités. Les publications s’effaceront au bout de 30 jours.

Le candidat devra appuyer sur le bouton « Apply » de l’offre en question, et Facebook pré-remplira un document avec toutes les informations déjà en sa possession (votre nom, l’historique de vos emplois). Une procédure dont on peut déjà deviner un gros potentiel à tirer pour les annonces publicitaires sur le réseau social. En effet, en envoyant leur candidature directement sur Facebook, les utilisateurs donneront un flot d’informations personnelles, très utiles pour le ciblage publicitaire.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !