Connu sous son nom de code Boot To Gecko, le système d’exploitation mobile libre et open-source de Mozilla s’appellera en fait Firefox OS. Il sera lancé pour la première fois au Brésil au début de l’année prochaine.

Le futur système d’exploitation de Mozilla a désormais un nom. La Fondation spécialisée dans l’édition de logiciels libres a choisi d’exploiter la marque de son navigateur, en appelant son système d’exploitation Firefox OS. Auparavant, ce dernier était connu sous le nom de code Boot To Gecko.

Conscient qu’il aura besoin de partenaires industriels pour s’imposer sur un marché déjà bien occupé par iOS, Android et Windows Phone, Mozilla a annoncé qu’il avait obtenu le soutien de plusieurs opérateurs télécoms : Deutsche Telekom, Smart, Telecom Italia, et Telenor. Aucun en France, au moins pour l’instant.

Par ailleurs, deux fabricants de téléphones devraient commercialiser des smartphones sous Firefox OS : ZTE et TCL Communications (sous la marque Alcatel One Touch). Ils seront basés sur un processeur SnapDragon de Qualcomm.

Lors d’une conférence au Web2Day 2012, l’ingénieur de Mozilla Paul Rouget avait expliqué que la fondation chercherait d’abord à viser les marchés où Android et iOS sont les moins implantés, en particulier en Amérique du Sud. Une information désormais officialisée, puisque les premiers téléphones sous Firefox OS seront proposés au Brésil au début de l’année 2013, à travers la marque Vivo de Telefonica.

Firefox OS est entièrement basé sur une interface HTML5 et fonctionne avec des Web APIs pour communiquer avec les différents composants. Il est en principe basé exclusivement sur des standards ouverts, même si Mozilla a dû faire une entorse pour lire les vidéos H.264.

Pour mémoire, Mozilla nous avait présenté le système d’exploitation Firefox OS à Barcelone il y a quelques mois :

https://www.dailymotion.com/embed/video/xp3ndo

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.