Le petit feuilleton de la semaine s’achève (normalement) ce matin. Edonkey n’est donc pas mort, et ce ne sera pas non plus un certain « eSheep » qui le remplacera.

WinMX est bien mort, au moins jusqu’à nouvel ordre. Cette information de Reuters était exacte. Mais contrairement à la rumeur qu’a répandu le groupe de presse, le logiciel de partage de fichiers eDonkey contine bel et bien sa petite vie d’âne électronique.

Sam Yagan, le président de MetaMachine, a expliqué à nos confrères de Slyck que leurs bureaux newyorkais étaient bien vides. « Nous avons quitté toute activité à New York depuis 2004« , a ainsi indiqué l’éditeur d’eDonkey. « Nos bureaux sont dans le New Jersey désormais« .

Aucun signe d’inquiétude donc de la part de MetaMachine qui se serait pourtant vu remettre, comme six autres éditeurs de clients peer-to-peer, une injonction de cesser toute activité de la part de la RIAA.