Une nouvelle étude de cachelogic suggère que les P2Pistes convergent vers d’autres technologies sous la pression des majors hollywoodiennes.

Il y a deux ans les réseaux P2P consommaient entre 50 et 70% de la bande passante des fournisseurs d’accès à Internet. L’années dernière, CacheLogic démontrait que BitTorrent était responsable de plus de la moitié des échanges en ligne de fichiers P2P.

Cette année, sous la pression d’Hollywood, les P2Pistes américains semblent abandonner BitTorrent au profit d’eDonkey ou de son équivalent open-source eMule, en délaissant Kazaa. Au contraire en Asie, l’usage de BitTorrent reste majoritaire.

Cachelogic démontre aussi dans son étude que 60% des données transitant par Internet est généré par les réseaux P2P.

Voilà qui devrait confirmer les intentions des RIAA/MPAA et consorts de s’attaquer désormais en priorité au réseau eDonkey.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.